Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

06/08/2011

Massif pourpre et or

Les couleurs ensoleillées apporte de la couleur par temps gris, alors vu la météo, c'est un des massifs qui attirent le plus le regard au jardin en ce moment.  Petit tour de ce coin que j'ai commencé à ré-aménager l'an dernier dans ces couleurs où le pourpre se mélange à l'or et aux tons orangés.

jardin, pourpre, erable, rose, heuchère

Le rosier 'Summer Song' remonte en ce moment.  Choisi par Monsieur Carzan, je trouvais cet orange un peu criard au début, mais finalement, il apporte de l'énergie et je tempère ses couleurs vives avec des feuillages au pied.  Comme cela, tout le monde est content ;-)

jardin, pourpre, erable, rose, heuchère

Pour ces feuillages justement, j'ai rassemblé quelques plantes cousines : l'heuchère 'Peach Flambé', l'heucherella 'Stoplight' et l'heuchère 'Caramel'.

jardin, pourpre, erable, rose, heuchère

On continue vers la droite avec un feuillage que j'aime beaucoup, celle de la graminée Hackonechloa macra 'Aureola'.  Elle réclame beaucoup d'eau et j'avais un doute en la plantant car le sol est plutôt sableux.  Elle a droit à des arrosages réguliers quand le temps est sec et on dirait que tout se passe bien jusqu'à présent.   A droite du viburnum tinus 'Eve Price' (qui n'a pas gelé cet hiver), on trouve une autre heuchère : 'Marmalade', une petite nouvelle.  Elle ressemble à la caramel mais dans des tons un peu plus moutarde.  Tout à droite, un petit oeillet rampant que je dois encore déplacer car sa couleur (fleurs et aussi feuillage) ne va plus du tout avec le reste.

jardin, pourpre, erable, rose, heuchère

Une nouvelle venue ce printemps que l'on aperçoit au centre de la mosaïque, c'est l'achillée 'Terracotta'.  J'adore sa couleur.  Elle est juste à droite de l'érable, près du rosier 'Crown Princess Margaretha', que FilRose m'avait conseillé pour être associé à l'érable pourpre et au rosier 'Graham Thomas' planté au pied de la pergola. Et ils avaient bien raison, c'est vraiment cette nuance qu'il fallait ;-)

jardin, pourpre, erable, rose, heuchère

Voilà, une dernière petite photo prise sous un autre angle où l'on aperçoit bien l'heuchère 'Marmalade'.  Il y a encore quelque trous à combler...

24/07/2011

Contrastes

Juillet 2011 est pourri et on s'en souviendra.  Peu de temps passé au jardin ces dernières semaines, car difficile de croire que l'on est fin juillet.  14 degrés à peine cet après-midi, du vent et beaucoup de nuages bas et très gris. 

Vite quelques petites photos de ce qu'il y a à voir au jardin en ce moment.  Car à côté de certaines annuelles qui pourrissent sur pied suite au sol détrempé, il y a quand même des scènes qui me réjouissent en ce moment. Heureusement pour le moral !

Purple Paradize numbers.jpg

Dans le massif 'Purple Paradize, les feuillages se disputent la vedette aux inflorescences.  Voici la liste des associations dont certaines ne datent que de ce printemps.

 1) Physocarpus opulipholius 'Diabolo' - 2) caché car tout jeune et devant encore se développer, un hydrangea 'Annabelle' - 3) aussi planté ce printemps : la rose David Austin 'William Morris' - 4) Eupatorium rugosum 'Chocolate' - 5) persicaria microcephala 'Red Dragon' - 6) Hydrangea paniculata 'Limelight' - 7) plantation récente, mais je ne sais plus le nom, il faudra attendre la floraison pour l'identifier - 8) un tout jeune Geranium magnificum - 9) la fabuleuse Astilbe chinensis 'Pumila' - 10) le Geranium au feuillage pourpre  'Espresso' à qui il a fallu 3 ans pour vraiment s'installer.

Astilbe chinensis pumila.JPG

Je m'attarderai sur l'astilbecar elle est très intéressante.  On sait que toutes les astilbes ont besoin d'un sol bien humide pour pouvoir prospérer, mais la chinensis 'Pumila'est à épingler car elle arrive à prospérer en terrain bien plus sec que ses copines.  Je l'avais plantée à côté d'une chinensis 'Superba'.  Cette dernière ne fit pas long feu, j'ai dû vite la déménager, sol trop sec, mais la petite Pumila a bien tenu.  Et après quelques recherches, j'ai découvert qu'elle était la seule à bien résister à un sol plus sec.  Elle forme un tapis bien dense, s'étend lentement mais sûrement et sa floraison contemporaine avec l'hydrangea donne un joli contraste tant dans la forme que dans la couleur.   Elle est à installer à l'avant d'un massif car elle est plus petite avec environ 35 cm de haut.

Hydrangea paniculata limelight.JPG

Allez zou, une dernière photo, celle de l'hydrangea 'Limelight' prise il y a deux semaines.  Les panicules sont plus blancs en ce moment, comme on le voit sur les photos ci-dessus, prises ce matin, mais là, on voit qu'il porte bien son nom !

06/10/2008

Encore des heuchères

Et oui, je crains d'avoir attrapé le virus...  Impossible de passer cette fois devant le stand de Frédéric Lafontaine sans repartir avec deux petits nouveaux.

49e30fa8775fef6060b3aa2da0986c9d.jpg

Tout d'abord, un joli pourpre pour une nouveauté dans les heuchères: Heuchera micrantha 'Melting Fire'.  Sa particularité est bien sûr son feuillage frisé, qu'on dit rouge au printemps pour passer à l'automne vers cette couleur plus foncée. Il présentera une floraison blanche de mai à juillet.

311fe66f5a8467fd28cd680d81222ce1.jpg

Heuchera 'Rave On'  - du gris argenté et du pourpre foncé donne un aspect 'givré' au feuillage.  L'arrière des feuilles est quant à lui dans les tonalités violettes. Mis à part son feuillage, cette variété récente est réputée pour la générosité de sa floraison rose foncé qui dure plus de trois mois et présente une belle qualité de fleur coupée. On verra l'année prochaine si la plante tient ses promesses.

Voilà pour ce qui est de tenir compagnie aux floraisons roses et violettes du jardin. Quant au coin orangé, il voit également l'apparition d'une nouvelle venue.

aa6dcca3c2ebe62608a6a8180da93f4e.jpg

Heuchera 'Peach Flambé' - sa couleur pêche cuivré au printemps va évoluer au fil de l'été pour passer au prune en automne.  Un feuillage assez brillant le caractérise. L'été verra apparaître une floraison blanche. De quoi faire un joli contraste avec l'heuchère 'Caramel'.

Voilà pour les heuchères.  Et ensuite ?  Je vous propose pour la prochaine fois de passer en revue quelques asters...