Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/07/2011

Contrastes

Juillet 2011 est pourri et on s'en souviendra.  Peu de temps passé au jardin ces dernières semaines, car difficile de croire que l'on est fin juillet.  14 degrés à peine cet après-midi, du vent et beaucoup de nuages bas et très gris. 

Vite quelques petites photos de ce qu'il y a à voir au jardin en ce moment.  Car à côté de certaines annuelles qui pourrissent sur pied suite au sol détrempé, il y a quand même des scènes qui me réjouissent en ce moment. Heureusement pour le moral !

Purple Paradize numbers.jpg

Dans le massif 'Purple Paradize, les feuillages se disputent la vedette aux inflorescences.  Voici la liste des associations dont certaines ne datent que de ce printemps.

 1) Physocarpus opulipholius 'Diabolo' - 2) caché car tout jeune et devant encore se développer, un hydrangea 'Annabelle' - 3) aussi planté ce printemps : la rose David Austin 'William Morris' - 4) Eupatorium rugosum 'Chocolate' - 5) persicaria microcephala 'Red Dragon' - 6) Hydrangea paniculata 'Limelight' - 7) plantation récente, mais je ne sais plus le nom, il faudra attendre la floraison pour l'identifier - 8) un tout jeune Geranium magnificum - 9) la fabuleuse Astilbe chinensis 'Pumila' - 10) le Geranium au feuillage pourpre  'Espresso' à qui il a fallu 3 ans pour vraiment s'installer.

Astilbe chinensis pumila.JPG

Je m'attarderai sur l'astilbecar elle est très intéressante.  On sait que toutes les astilbes ont besoin d'un sol bien humide pour pouvoir prospérer, mais la chinensis 'Pumila'est à épingler car elle arrive à prospérer en terrain bien plus sec que ses copines.  Je l'avais plantée à côté d'une chinensis 'Superba'.  Cette dernière ne fit pas long feu, j'ai dû vite la déménager, sol trop sec, mais la petite Pumila a bien tenu.  Et après quelques recherches, j'ai découvert qu'elle était la seule à bien résister à un sol plus sec.  Elle forme un tapis bien dense, s'étend lentement mais sûrement et sa floraison contemporaine avec l'hydrangea donne un joli contraste tant dans la forme que dans la couleur.   Elle est à installer à l'avant d'un massif car elle est plus petite avec environ 35 cm de haut.

Hydrangea paniculata limelight.JPG

Allez zou, une dernière photo, celle de l'hydrangea 'Limelight' prise il y a deux semaines.  Les panicules sont plus blancs en ce moment, comme on le voit sur les photos ci-dessus, prises ce matin, mais là, on voit qu'il porte bien son nom !

14/08/2010

Mon jardin a trouvé son astilbe

hydrangea 003.jpg

 

 

Je le savais pourtant, les astilbes sont des plantes aimant une terre humide.  Pourtant, comment ne pas essayer d'en planter une ou deux, elles sont si belles...  mais en sachant que le sol du jardin ne lui conviendra probablement pas ou alors, à peine vu sa composition.  Les deux astilbes plantées en 2008 sont toujours là après deux ans, mais elles végètent suite à un sol ne leur convenant pas.  Cet automne d'ailleurs, je les installerai en pot et elles seront transplantées à terme près du bassin d'eau (qui avance tout doucement, on en reparle bientôt ;-)

Puis, le hasard fit bien les choses l'an dernier.  Une petite astilbe chinensis 'Pumila' fut plantée et ... elle se plaît ! Sa deuxième année a vu la plante s'étendre et de beaux épis floraux apparaître. 

 

 

hydrangea 005.jpg

Alors, pourquoi celle-là se plaît-elle et pas les autres ?  Après quelques lectures, il semble que l'astilbe chinensis 'Pumila' soit de toutes les astilbes celle qui résiste le mieux à la sécheresse, et du coup celle qui se satisfait le mieux d'un sol retenant peu l'eau.  En tout cas, voilà l'information vérifiée et moi qui pars à la recherche d'autres variétés d'astilbes résistant à un sol sec, si elles existent.

La petite astilbe chinensis 'Pumila' est à l'avant plan du massif violet, juste devant un Hydrangea paniculata 'Limelight' et le Physocarpus 'Diabolo', une association de couleurs qui me ravit.

hydrangea 006.jpg