Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/04/2009

Un parent de la menthe

090423 scène façade entrée.jpg

Voici le coin que j'ai aménagé près de la porte d'entrée il y a trois ans.  Je voulais donner un ton un peu plus formel à l'ensemble puisque près de la porte se trouvent déjà deux topiaires. Dès lors, j'avais opté à l'époque pour ces deux Photinia fraseri 'Red Robin' sur tige, qui en plus de lignes bien définies, apportent de la hauteur à l'ensemble.  A leur pied sont venus s'ajouter des Prunus laurocerasus 'Otto Luyken' que je taille à hauteur égale pour accentuer le formalisme de l'ensemble. Ils sont en fleurs actuellement.  Notez au passage le panier déniché en brocante la semaine dernière et qui attend désespérément quelques plantes ;-)

Mais voilà, à l'avant la terre était nue et les mauvaises herbes s'y donnaient à coeur joie.  L'année dernière, j'ai reçu d'une charmante dame venue visiter le jardin ces lamiums, plantes d'ombre à rhizomes.  Elle se reconnaîtra certainement.   Après les avoir installées au pied des lauriers, les voici pour la première fois en floraison.

Je ne m'étais même pas posée la question de la floraison, car le feuillage seul était déjà bien décoratif.  Puis, ô suprise, il y a quelques jours, ils ont commencé à fleurir jaune clair, en harmonie avec la floraison blanche et simultanée des lauriers.

090423 lamium et prunus otto luycken.jpg

Après recherches, je pense qu'il s'agit du Lamium galeobdolon 'Variegata'.  Si vous pouvez me confirmer le nom, ce serait gentil ;-)

Maintenant, petit à petit, les tiges rampent entre les prunus et commencent à coloniser l'espace.  Pour en revenir au lamium, que l'on appelle aussi ortie blanche, il fait en fait partie de la même famille que la menthe.  Certains lamiums sont destinés à l'ombre et d'autres au soleil.  En général, les variétés blanches, roses et pourpres préfèrent le soleil et les variétés jaunes préfèrent l'ombre.

J'en profite pour vous montrer mon autre petit lamium,  Lamium maculatum 'Pink Shell'.  Pour en savoir plus sur ce petit couvre-sol rose, rendez-vous sur le blog de Marcel qui l'a présenté récemment.

090419+Lamium+maculatum+Shell+Pink.jpg

24/04/2008

Mes dernières plantes coup de coeur

Pour clôturer les achats en provenance de la foire des Jardins à Enghien :

  • 709a8e285774265183386ff8c9554322.jpgTout d'abord, une ancolie, Aquilegia vulgaris 'Winky Blue & White'.  J'ai été tout simplement conquise par l'élégance des fleurs, le contraste des couleurs et un très joli bleu.  La plante est en boutons pour l'instant, mais la floraison ne va pas tarder.  C'est ma première ancolie et cette année est un test par rapport à sa résistance car ses tiges et ses feuilles ont l'air assez fragiles.  Si elle résiste aux promenades du toutou, alors d'autres vont certainement venir s'ajouter.  J'aime beaucoup les variétés américaines portant de longs éperons.  L'ancolie semble être une plante sans problème, demandant un sol bien drainant et légèrement acide ou neutre, un arrosage régulier sans être trop copieux et une exposition ensoleillée.  Elle se multiplie via semis spontané.

 

  • 453a8a653ec2480764ac7e8037fbf7a6.jpgPolemonium reptans 'Stairway to Heaven'.  Mis à l'honneur dans un numéro récent de la revue 'Mon Jardin Ma Maison', c'est par hasard que je l'ai trouvée.  Petit couvre-sol offrant un feuillage panaché vert, blanc et rose, l'originalité se trouve dans les petites fleurs bleu lavande qui apparaîtront en juin au-dessus de ce feuillage bariolé. La plante s'étendra sur une quarantaine de cm et les hampes florales devraient faire la même hauteur.

 

31/03/2008

Un couvre-sol tout en couleurs

578c6cdf7c266ffd388030c07995f2d8.jpgQue fait-on un jour pluvieux comme ce dimanche ?  Petit coup d'oeil dans l'agenda horticole et je découvre des journées portes ouvertes à la pépinière du Stoquois à Rebecq, où l'on peut faire analyser sa terre gratuitement ce dimanche.  Voilà qui tombe à pic pour la mise en route du potager !

D'une pierre deux coup, cette visite fut également l'occasion de découvrir une plante vivace de toute beauté : Ajuga reptans (un nom assez bizarre en français : la bugle rampante). Non seulement elle est couvre-sol, mais elle nous offre aussi une très jolie floraison dès le mois de mai sous la forme d'épis bleu foncé, ressemblant un peu aux épis des sauges vivaces.

Deux exemplaires ont remporté tous les suffrages  : la variété 'Burgundy Glow' au feuillage panaché de crème, de rose et de vert, et la variété 'Chocolat Chip' au feuillage vert foncé et ses pousses brun chocolat.

e110d142a522d2c13cf40ed66f80b628.jpg

De retour à la maison, je me suis penchée sur les préférences de cette plante afin de lui trouver le meilleur emplacement possible au jardin.  Il s'avère qu'elle est très peu exigeante et peut être placée en situation ensoleillée ou semi-ombragée.  Ses tiges rampantes s'enracinent au fur et à mesure qu'elle s'étend en tapis très dense. La bugle demande un sol frais, humide, mais pas trop lourd.  Elle pourra coloniser rapidement un grand espace; elle se multiplie par division des touffes à l'automne ou au printemps. Seul point auquel il faut faire attention : ne pas laisser le sol sécher en hiver sinon le feuillage se crispe et perd ses belles couleurs. 

Pour la mise en scène au jardin, vu sa faible hauteur (10 à 15 cm),on peut l'associer à de petits bulbes de printemps, qui viendront percer le moment venu au travers de ses feuilles.  Mmmh, cette idée me plaît, je verrais bien des crocus blancs associés à ce feuilage coloré...