Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/03/2008

La taille des clématites

2919ab41c4947fdce385c4ef8bb3ed52.jpgGrâce à leur splendide floraison, les clématites figurent parmi les plus belles grimpantes.  Et regardez, voici déjà la clématite montana en boutons !  Profitons-en pour faire le point sur la taille des clématites, qui n'est pas si simple, et au moment de laquelle on peut vite faire des erreurs et ainsi compromettre la floraison de l'année.

On distingue en fait 3 groupes de clématites, dont les soins de taille sont différents.  Il faudra donc bien savoir dans quel groupe se situe chaque clématite du jardin.

Le groupe 1 : il comprend la clématite montana, une clématite à petites fleurs, qui fleurit au printemps sur le bois de l'année d'avant.  Après la floraison, si la plante devient trop envahissante, on raccourcira les tiges et on retirera les tiges mortes.  La clématite montana, facilement reconnaissable à son aspect liane et portant quantité de petites fleurs à quatre pétales.  Personnellement, je ne les taille pas, sauf lorsqu'elles deviennent vraiment trop imposantes.

Le groupe 2 : on y retrouve la Nelly Moser, The President, Vyvyan Pennel, Multiblue, pour ne citer qu'elles. Ces clématites fleurissent abondamment à la fin du printemps sur le vieux bois, puis nous offrent une seconde floraison plus légère à la fin de l'été sur les pousses de l'année.  Les fleurs sont donc formées à l'automne précédent et la taille de mars doit être limitée à un simple nettoyage.  Après la première floraison, on taillera légèrement le tiers ou la moitié de chaque branche.  On peut même ne pas la tailler du tout, mais attention au poids des branches, qui risquerait de les faire casser (et là c'est l'expérience personnelle qui parle ;-).

Le groupe 3 : ce groupe reprend Jackmanii, Ville de Lyon et les clématites viticella.  Elles ne fleurissent qu'une seule fois en été, de juin à septembre.  Dans ce groupe, les fleurs sont formées sur le bois de l'année et la taille de mars pourra donc être sévère : on rabattra toutes les branches à 2 ou 3 yeux, on supprimera également les tiges atteintes par le gel, et de nouvelles pousses se développeront au cours du printemps. 

En bref, voici ce qu'il faut faire en mars : rien pour les clématites du groupe 1, simple nettoyage des clématites du groupe 2 et taille sévère pour les clématites du roupe 3.

A vos sécateurs, et bonne taille !

 

14/03/2008

Naissance de mon potager en carrés

cd0cc31ee8c0bb12daf660cbf5cfa9cb.jpgCela faisait pas mal de temps que j'y pensais.  Envie de cultiver mes propres légumes, envie de culture bio, serre trop petite et pas toujours adaptée à la culture de certains légumes, etc.

Et cette semaine, hourra, voilà les deux cadres du potager installés.  Chaque carré fait 180 cm de côté; un peu plus grand que ce qui est conseillé, mais je voulais que les deux carrés aient au total la même longueur que la serre, juste pour le coup d'oeil.

C'est une première étape.  Il faudra encore retirer l'herbe, remplir les cadres de terre,6e950d010894e6b6db2ed710b2a46f96.jpg amender le sol, aménager les sentiers, etc. avant de pouvoir commencer à en profiter vraiment.  On suivra bien sûr la suite des événements. 

J'ai découvert assez récemment le site du Potager en carrés de Marie, qui m'a totalement convaincue d'appliquer la technique de la culture en carrés, dont les avantages sont multiples : possibilité d'agrandir le potager en ajoutant des carrés, dimensions idéales pour de petits potagers, possibilité de cultiver beaucoup de légumes différents mais en petite quantité, esthétique et aspect décoratif dans le jardin (on peut même en assortir la couleur à l'abri de jardin !), réchauffement plus rapide de la terre car surélevé, plus de facilité pour la rotation des cultures, moins de désherbage car moins de place vide et enfin, on ne cultive pas en lignes mais en carrés (ô surprise), donc surface bien exploitée.  Je vous renvoie au site de Marie qui est vraiment très complet en la matière.   Et en plus, ce côté jeu de dames me plaît assez pour des légumes...

 

12/03/2008

Priorité à la taille des rosiers !

b5f0868df5a2ee1bac432a0466342dc4.gifLa pluie met à mal tous nos projets au jardin, mais qu'à cela ne tienne ! Entre deux gouttes, il est quand même possible d'avancer dans les travaux de début de saison car c'est maintenant la période limite pour tailler les rosiers. Un petit résumé de ce qu'il faut savoir...

La taille est importante car elle permet au rosier de fleurir plus longtemps dans la saison et de rajeunir la plante. N'oublions pas que mis à part la taille des tiges, un rosier doit être régulièrement débarrassé de ses fleurs fanées durant l'été afin d'accélérer la venue de nouvelles fleurs.

La règle de base pour la taille est d'éliminer les branches mortes, les branches qui se touchent ou qui sont trop proches l'une de l'autre ainsi que les branches qui poussent vers l'intérieur de la plante afin de garder une belle structure.

Les rosiers remontants doivent être taillés en mars, à l'apparition des pousses.  Par contre les variétés non-remontantes doivent être taillées après la floraison, donc en juillet-août, car la floraison de l'année suivante se fera sur le vieux bois.  Parmi les remontants, on compte les hybrides thé, les floribundas, les moschatas, les grimpants et arbustes remontants ou encore les rosiers anglais David Austin.  Parmi les variétés non-remontantes, on trouvera surtout les rosiers anciens arbustes ou grimpants (attention, certains d'entre eux sont justement remontants, il ne faut donc pas se tromper et bien se renseigner).

On coupera toujours en biais et un centimètre au-dessus d'un oeil qui pointe vers l'extérieur du rosier pour lui donner une belle silhouette. 

En plus d'appliquer la règle de base, d'autres éléments supplémentaires doivent être pris en considération selon les espèces.

Les rosiers hybrides thé et floribundas, souvent utilisés en massifs, seront taillés à 3 ou 5 yeux (mais toujours avec une pousse tournée vers l'extérieur) en ne dépassant pas une cinquantaine de centimètres de hauteur afin de donner un bel aspect à tout le massif.

Les branches des rosiers pleureurs devront être taillées de moitié et dès qu'il y a assez de jeunes branches, les branches les plus anciennes se retailleront à 3 ou 4 yeux.

Les rosiers arbustes, comme les David Austin que j'apprécie tout particulèrement, seront taillés pour garder la moitié de leur hauteur.

Quant aux rosiers grimpants, c'est un peu plus compliqué : il faut garder environ 6 branches principales pour palisser la structure et tailler les branches secondaires à 5 yeux en veillant à ce que les nouvelles pousses tapissent bien la structure.

 Bon, il n'y a plus qu'à s'y mettre, en portant des gants bien sûr, car les épines peuvent occasionner de gros dégâts à nos petites mimines ...