Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/10/2010

Bouturez vos sedums !

J'ai deux variétés de sedums dont je n'ai qu'un plant, d'autres que je souhaiterais mutliplier pour en faire un fil conducteur à certains endroits du jardin.  J'avais déjà tenté l'expérience à petite échelle avec succès.  Alors cette année : opération bouturage !  Voyez plutôt.

jardin 065.jpg

Elles ont été faites il y a déjà quelques semaines et toutes se portent bien.  La preuve, les sedums fleurissent ! Il y a ici 'Purple Emperor' à gauche, 'Matrona' au centre et 'José Aubergine' à droite.  Pour bouturer des sedums, c'est facile :

  • une tige permet de faire plusieurs boutures;  coupez des tronçons de tiges pour avoir minimum deux ou trois noeuds en gardant les feuilles;
  • couper avec une lame tranchante les feuilles du noeud du bas à ras de la tige sans abîmer celle-ci;
  • tremper le bas de la tige dans de la poudre d'hormone de bouturage jusqu'au-dessus du noeud sans feuilles (si vous n'en avez pas, pas grave, les chance de réussite restent malgré tout importantes)
  • faire un trou dans un pot rempli de terreau mélangé à un peu de sable), y planter la tige et arroser;
  • placer le tout à l'ombre.

Une alternative pour les moins courageux : simplement couper une tige et la planter dans le sol, ça fonctionne aussi (mais on fait moins de boutures avec une tige).

jardin 070.jpg

J'ai fait ces boutures fin août, j'ignore si on on peut encore en faire maintenant car les gelées ne sont plus très loin ...

18/09/2010

Floraisons du moment

Aujourd'hui fut une belle journée ensoleillée (et froide le matin, preuve que nous nous dirigeons vers l'automne) et du coup, devinez, et bien j'ai travaillé au jardin.  Un vrai délassement malgré l'effort, l'anti-stress par excellence ! Entre deux séances de travail, une petite séance de photos pour capturer les floraisons de ce mois de septembre.

jardin 030.jpg

J'adore cette association. L'Achillea millefollium 'Forncet Fletton' offre en ce moment une seconde floraison et les fleurs virent lentement au vieux rose.  C'est cette couleur que j'aime particulièrement, associée au pourpre de la Persicaria (syn. Polygonum) microcephala 'Red Dragon' et à ses petites fleurs blanches.

jardin 032.jpg

A l'avant-plan, l'immortelle de l'Himalaya, Anaphalis triplinervis.  Pour en savoir plus sur cette petite immportelle, cliquez ici, j'en avais déjà parlé l'an dernier.  Elle attire tous les regards car depuis l'an dernier, la touffe s'est bien étendue.  Au printemps prochain, je commencerai à la diviser et à l'installer dans d'autres massifs.

jardin 033.jpg

Plusieurs vivaces fleurissent simultanément : à l'avant-plan Sedum 'José Aubergine' et Sedum 'Autumn Charm' encore en boutons,  au milieu Eupatorium 'Ankum August', à l'arrière Salvia nemorosa 'Sensation Rose' et le feuillage sombre de Heuchera 'Midnight Rose'. A propose de cette heuchère, je remarque qu'elle grandit très vite, beaucoup plus vite que les autres en fait.  Je compte la diviser pour l'année prochaine, afin de combler des vides. 

jardin 044.jpg

La floraison aérienne de Heuchera 'Pinot Gris', une floraison plus tardive que les autres heuchères du jardin.  Juste à côté, il y a un vide (et oui, encore un), je me demande ce que je vais y mettre...

jardin 019.jpg

Les hydrangeas prennent également de belles couleurs automnales.  Ici Hydrangea paniculata 'Pinky Winky'.

jardin 037.jpg

Le sédum 'Matrona' (petit clin d'oeil à Anne-Marie ;-) a été associé ici à une lavande blanche, dont il ne reste presque plus d'épis en fleurs.  Dommage...  A gauche, Monarda 'Cambridge Scarlet'  et sa seconde floraison, plus discrète que la première.  Je ne suis pas vraiment satisfaite de cette association.  Je trouve que le rouge vif de la monarde ne cadre pas bien avec le rose du sédum, je pensais que le rouge serait moins écarlate.  Cela dit, la monarde se plaît tellement bien à cet endroit que j'ose la bouger ailleurs.  Quoique...  J'aimerais bien avoir votre avis.   Vous en pensez quoi exactement ?

14/08/2010

Mon jardin a trouvé son astilbe

hydrangea 003.jpg

 

 

Je le savais pourtant, les astilbes sont des plantes aimant une terre humide.  Pourtant, comment ne pas essayer d'en planter une ou deux, elles sont si belles...  mais en sachant que le sol du jardin ne lui conviendra probablement pas ou alors, à peine vu sa composition.  Les deux astilbes plantées en 2008 sont toujours là après deux ans, mais elles végètent suite à un sol ne leur convenant pas.  Cet automne d'ailleurs, je les installerai en pot et elles seront transplantées à terme près du bassin d'eau (qui avance tout doucement, on en reparle bientôt ;-)

Puis, le hasard fit bien les choses l'an dernier.  Une petite astilbe chinensis 'Pumila' fut plantée et ... elle se plaît ! Sa deuxième année a vu la plante s'étendre et de beaux épis floraux apparaître. 

 

 

hydrangea 005.jpg

Alors, pourquoi celle-là se plaît-elle et pas les autres ?  Après quelques lectures, il semble que l'astilbe chinensis 'Pumila' soit de toutes les astilbes celle qui résiste le mieux à la sécheresse, et du coup celle qui se satisfait le mieux d'un sol retenant peu l'eau.  En tout cas, voilà l'information vérifiée et moi qui pars à la recherche d'autres variétés d'astilbes résistant à un sol sec, si elles existent.

La petite astilbe chinensis 'Pumila' est à l'avant plan du massif violet, juste devant un Hydrangea paniculata 'Limelight' et le Physocarpus 'Diabolo', une association de couleurs qui me ravit.

hydrangea 006.jpg