Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

23/07/2008

Encore des découvertes

Je vous l'avais promis :  voici quelques vivaces du jardin 'De groene gedachte' que je verrais bien chez moi. Je les ai choisies pour leur aspect robuste car la fragilité des plantes ne fait pas bon ménage avec les promenades des toutous au jardin.  Toutes ne seront probablement pas inconnues pour certain(e)s d'entre vous, mais comme je manque d'expérience en vivaces... et elles sont si jolies...

ddf305e1094f00497211d6ef7e1156f1.jpgPlatycodon grandiflorum 'Fuji Bleu' - elle ressemble beaucoup à la campanule, me direz-vous, et pour cause, elle fait partie de la même famille.  Celle-ci est particulièrement résistante à la pluie : tiges et feuilles robustes, de grandes fleurs d'un bleu soutenu s'épanouissant tout l'été, elle fait partie de la plate-bande située sur la 3ème photo de la visite virtuelle, une de mes préférées.  Un coup de coeur assuré !

 

 

 

 

6559a84c2c8fa0bab3713477421de818.jpgAlors pour ne pas se priver, pourquoi ne pas l'accompagner de sa petite soeur : Platycodon grandiflorum 'Fuji Pink' - mêmes caractéristiques et une jolie couleur rose tendre (remarquez les veines rose foncé au centre) pour une ambiance anglaise romantique...

 

 

befd15a8bbeac3f60fb7694ae6b8d2f3.jpgToujours dans les bleus, Eryngium alpinium 'Blue Star' campe fièrement, dressé sur sa tige. On le surnomme le chardon des Alpes. C'est cette variété 'Blue Star' qui offre, paraît-il, la couleur bleue la plus électrique. Il fleurit de juin à août.

 

 

 

 

 

f7bfecdb169d4b6e745f570732813f55.jpgEchinacea purpurea 'Kim's Mop Head' - légèreté de la floraison blanche d'une petite rudbeckia, perdue, et donc remarquée, au milieu des fleurs bleues.

 

c898cb011903600e0a3fc4cc9fce697e.jpg

Veronica incana - malgré son petit gabarit car elle ne dépasse pas 40 cm, elle ne passe pas inaperçue.  Quelle intensité de bleu ! Et pour ne rien gâcher, elle attire les papillons au jardin.

 

 

 

4451fc5d5489bf7b70904bc7f4f8a244.jpgEt pour terminer, voici la légèreté du feuillage de Anaphalis margaritacea 'Neuschnee', qui fleurit de juin à août.  Ses minuscules pompons blancs culminent à 50 cm de hauteur.

 

 

 

 

Voilà la visite du jardin 'De Groene Gedachte' terminée.  La prochaine visite de jardin privé est prévue pour le 9 août avec un jardin qu'il me tarde de voir en vrai (avec visite guidée, s'il vous plaît) : le jardin Amoena de Francis Peeters.

Mais d'ici là, on ne restera certainement pas inactif : on retourne dans le jardin de Carzan pour voir ce qui s'y passe.  A très bientôt !

22/07/2008

Découvertes botaniques

Que de découvertes botaniques faites lors de la visite chez 'De Groene Gedachte' ! En voici quelques-unes que j'ai particulièrement appréciées parmi les plantes les plus imposantes :

98783fc84c4a216ae9ce3a507ba276ac.jpgVoici tout d'abord la grande découverte de la journée : Acanthus spinosus.  Cette acanthe fleuri tout en nuances de rose et de mauve.  Je ne me suis pas encore renseignée sur sa culture mais le propriétaire m'a indiqué qu'elle était bien rustique et ne craignait absolument pas le gel.  A l'arrière, et l'on en distingue le feuillage plus clair, on aperçoit Acanthus mollis, une autre variété plus haute et qui fleurit blanc avec des nuances rosées.  Malheureusement, elle n'a pas fait de floraison cette année.  Si quelqu'un a des expériences à partager concernant les acanthes (exposition, etc.), qu'elle n'hésite pas à se manifester car j'envisage d'en planter.

 

bf69f74669da9bfb53e9675d1e27bac8.jpg

Cimucifuga atropurpurea n'est pas encore en fleurs mais son feuillage m'a conquise à lui seul.  Un pourpre presque noir (la photo ne le rend pas très bien malheureusement) et une belle tenue la rendent remarquable au jardin.  La floraison sera une grande surprise.  Il s'agirait d'épis dans les tons rose.

 

 

 

 

 

63ea9935f95b7b57ff4ad57434aad72d.jpgOn en revient encore aux hydrangeas.  Celui-ci, Hydrangea sargentiana, est remarqué de loin (150 à 180 cm) et ses fleurs extra-larges attirent le regard de par ce bleu mauve intense souligné de pétales blancs.  Les feuilles sont en pointes et légèrement duveteuses, ce qui ajoutent encore au charme dégagé par cette plante.

 

1d46b2758748e5f5a1e8adf0338f9c4a.jpgEt pour terminer la note d'aujourd'hui : vous vous souvenez de ma note récente sur les hémérocalles ?  Je pense notamment à vous deux, Anne-Marie et Caro : voici 'Beacon at dusk' en situation et bien développée. 

La note de demain sera consacrée aux plantes plus petites mais qui valent définitivement le détour !

 

 

18/07/2008

Les hémérocalles

Ah enfin les hémérocalles ! J'en connais qui piaffent d'impatience...

0f14b039c555cca46d8254513c2b62c4.jpgPersonnellement, je ne suis pas une grande collectionneuse, mais quelques exemplaires de ces lys d'un jour au jardin apportent de la couleur et pas mal de charme.  Mais il y a des mordus de cette jolie éphémère (ils se reconnaîtront...).  Une véritable passion est née aux Etats-Unis pour cette plante et c'est là que l'on trouve la crème de la crème en matière de nouveautés.

Un des fleurons de la Pépinière de la Thyle est 'Beacon at dusk'.  Assez spectaculaire, n'est-ce pas ?

Mes visites chez Fish-House et à la Pépinière de la Thyle ont été prolifiques en conseils de culture.  Alors pour les aficionados, voici ce qu'il faut savoir.

L'hémérocalle demande un engrais riche en potasse (type Viano) à épandre au printemps et à l'automne.  Souvent, une hémérocalle qui fleurit peu signifie qu'il y a un mauvais équilibre entre le phosphore et la potasse. 

Quelles parade adopter aux problèmes que l'on peut rencontrer ?  Tout d'abord, si l'on découvre des boutons floraux ratatinés ou crevassés, il s'agit d'une fleur où une mouche est venu pondre et où des larves s'y développent donc.  Il n'y a pas de risque de propagation et on retirera le bouton atteint, tout simplement.

Un problème fréquent lorsqu'une hémérocalle dépérit : les insectes du sol.  Ils aiment cette plante et appliquer un insecticide sol sera la seule façon de s'en débarasser.

L'hémérocalle ne développe pas de maladie cryptogamique.  Seule la rouille peut apparaître.  Afin de l'éviter, on essayera de ne pas trop serrer les plantes et on arrosera le matin plutôt que le soir.

Et maintenant, un peu de gourmandise... car l'hémérocalle se mange ! Et on en a tous goûté chez Thierry De  Ryckel.  Beaucoup de douceur et un parfum léger la caractérise et la déguster lors d'un repas alimentera certainement la conversation ! Comment la servir ?  On en retirera le pistil et les étamines et on la placera en garniture d'une boule de glace ou dans une salade composée.

Quel dilemne ! Choisir entre les fleurs au jardin ou dans son assiette ...