Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

14/04/2010

Skimmia japonica 'Magic Marlot'

Un petit nouveau est arrivé à la maison il y a quelques semaines déjà.  Je me suis laissée tenter par cet arbuste nain qui a fait son petit effet quand il a été commercialisé en 2007, j'ai nommé le Skimmia japonica 'Magic Marlot'.

jardin 025.jpg

Son atout est tout d'abord son feuillage, panaché vert et argent.  Feuillage persistant (normal pour un skimmia), il est donc décoratif toute l'année.  Mais en plus, la floraison ne déçoit pas du tout : les petits boutons floraux sont tout d'abord blanc, puis passe au rose et au rouge profond et la floraison a lieu blanche, le tout s'étalant sur au moins 3 mois. Ne vous méprenez pas sur les couleurs de la photo, je viens de la prendre à 20h30 en surexposition, les couleurs sont donc un peu faussées.  On le dit délicieusement parfumé, mais je trouve que son parfum est très léger, à peine perceptible en fait. 

L'idéal est de planter ce petit skimmia à mi-ombre, dans un sol riche en humus et légèrement acide.  On le dit bien résistant au gel, je pense que c'est en effet le cas puisque c'est un skimmia japonica, mais je ne pourrai vous le confirmer que l'an prochain, il a été planté au jardin en février cette année ;-)

jardin 023.jpg

L'arbuste est nain, il a une croissance assez lente et fera environ 50cm en tous sens en une dizaine d'années.  Il n'est pas nécessaire de le tailler et garde sa forme compacte en boule de façon naturelle.

Mes lectures sur cet arbuste m'ont appris qu'il se satisfait de la culture en pot sans problème, mais ici, j'ai préféré le planter au jardin, dans le petit coin aux rochez près de la terrasse, afin de pouvoir profiter de ses jolies couleurs en hiver.  Selon moi, sa place est plutôt à l'avant de petits massifs ou en rocaille.  Il a été planté à proximité de mon hellébore orientale blanche, d'un viburnum davidii et d'un petit érable palmatum dissectum.  Espérons qu'il se plaise au jardin !

07/04/2010

Le petit billet de Gwenaëlle

Les floraisons printanières battent leur plein et notre copinaute Gwen a décidé pour son petit billet de nous présenter une bien jolie floraison blanc rosé !

* * * * * *

Bonjour à tous,

J'espère que vous allez bien. Le printemps est enfin là avec une végétation qui se développe à une allure folle. Tout cela n'est pas pour me déplaire, même si j'ai déjà pris pas mal de retard dans mes travaux annuels ! ;-)

Dans ce petit billet, j'avais envie de vous décrire un arbuste qui ensoleille le mois d'avril au jardin.  Il s'agit du Viburnum burkwoodii.  Il a été planté dans un coin ombragé.  J'avais décidé de créer une haie afin de former un écran vert (comme d'hab' !). Le résultat est à la hauteur de mes espoirs. En effet, ils grandissent très rapidement et forment un magnifique massif en été.  Seul petit regret : il perd beaucoup de feuilles en hiver, contrairement à ce que j'avais pu lire sur cette variété de viornes. Par contre, sa rusticité n'est plus à prouver puisque la haie a survécu à deux hivers rigoureux sans aucun problème.

Voici quelques photos de son évolution au cours du mois d'avril 2009 :

Le viburnum a commencé à fleurir dès le 12 avril 2009.

IMG_3548.JPG
IMG_3549.JPG

Une semaine plus tard, la floraison était plus abondante et les fleurs dégageaient un parfum envoûtant !

IMG_3739.JPG

En plein été, on se rend compte de l'ampleur des arbustes (ils ont seulement 3 ans). Mes petits lutins de bois sont bien protégés ! :-)

IMG_4260.JPG
IMG_4262.JPG

Vue au loin - cfr le début du massif sur le côté

Et vous ? Avez-vous des viburnum burkwoodii au jardin ? J'entends souvent parler d'autres espèces mais rarement de celle-ci !

A bientôt

Gwenaëlle

04/04/2010

Un petit prunus blanc

J'ai craqué il y a quelques semaines pour un nouveau petit prunus que j'avais remarqué chez Anne-Marie des Grandes Vignes l'année dernière : le Prunus incisa 'Kojo-no-mai'.  Trouvé par hasard à la jardinerie du coin pour quelques euros, il ne m'a pas fallu longtemps pour me décider à l'emporter.

prunus 002.jpg

Ce petit cerisier du Japon est actuellement en fleurs, de ravissantes petites fleurs blanches tout en simplicité.  Les branches en sont couvertes.  La première couleur offerte par ce prunus est le rouge légèrement pourpré, couleurs des bourgeons.  Cela commence bien !  Le blanc ensuite pour les fleurs une fois ouvertes, tombantes telles de petites clochettes, et en automne, on repasse au rouge orangé grâce au feuillage qui se pare de couleurs flamboyantes.

prunus 1.jpg

Ce prunus nain (il ne devrait pas dépasser 1,50 m selon l'étiquette, 2,5 m selon les infos récoltées sur le net) est à installer au soleil, pas loin de la maison de préférence pour pouvoir profiter de sa floraison depuis la terrasse.  Je l'ai planté juste à côté de mon érable pourpre qui avait été malmené par une maladie il y a deux ans.  L'idée est que ce petit prunus comble le vide laissé par les branches de l'érable qui ont été coupées.

prunus 005.jpgLe terme 'incisa' fait référence à la forme des branches en dents de scie.  A chaque zig-zag, un petit bouquet de fleurs ou de feuilles.  Même dénué de feuilles, ce petit prunus a donc de quoi attirer le regard...

On le dit très résistant au gel, jusque -20°C (j'apporte beaucoup d'importance à ce critère après les deux hivers que nous avons connus).

Je ne suis pas la seule à avoir craqué, Catssy des Secrets d'Arduinna aussi...

Je vous souhaite de très joyeuses Pâques !

paques.jpg