Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/05/2010

La semaine du blanc

La saison des viornes bat son plein, et ma promenade de ce samedi m'a attirée bien sûr vers ma préférée de toutes celles qui se trouvent au jardin : Viburnum sargentii 'Onondaga'.

jardin 110.jpg

J'en parle chaque année, inévitablement. Si vous avez peu de place au jardin ou pour bouchez un trou entre deux arbustes plus importants, je vous conseille d'opter pour cette viorne car elle fait moins d'un mètre d'envergure tout en se développant en hauteur.

En plus de sa floraison superbe, ses jeunes pousses ont une jolie couleur bronze en début de saison et en automne, le feuillage de l'arbuste vire au rouge foncé. Un spectacle quasi-permanent.

jardin 109.jpg

Associée ici à au houx panaché Ilex altaclerensis 'Golden King', elle fait aussi écho par ses couleurs blanche et vieux rose à un rhodo blanc et au jeune feuillage du photinia 'Red Robin'.  Cette année, j'assiste à une synchronisation parfaite des floraisons.

jardin 112.jpg

La seconde viorne qui a retenu mon attention ce samedi au jardin, c'est la fameuse et bien connue boule de neige, Viburnum opulus 'Roseum' une indémodable et indétrônable.  On l'appelle aussi viorne obier.  Ce n'est certes pas une rareté et pas du tout le même genre que Onondaga, mais sa floraison fait son effet au jardin.

jardin 106.jpg

Pour continuer le petit tour des floraisons en cours, revenons sur les rhododendrons, dont la plupart sont en fleurs actuellement (cliquez ici pour voir les photos prises en 2009), et plus particulièrement sur ce fameux rhodo blanc vu sur la première photo.  Il apporte beaucoup de lumière à ce coin de jardin situé juste en dessous des grand hêtres.

jardin 113.jpg

Il s'agit de 'Cunningham's White', un rhodo très répandu et très solide se plaisant pratiquement n'importe où, même aux endroits secs (et c'est la raison pour laquelle c'est sous les grands arbres qu'il a été installé).  Une multitude de fleurs d'un blanc immaculé, et autant d'yeux jaunes qui vous regardent...

08/05/2010

Aujourd'hui au jardin

Petits travaux et promenade au jardin sont au programme cet après-midi.  Tout d'abord, j'ai appliqué les conseils du moment de FilRoses appris durant l'atelier 'taille et entretien des roses', à savoir :

jardin 074.jpg

Dès que le premier bouton de rose apparaît, c'est-à-dire dans le courant de mai, épandre au pied du rosier 2 poignées d'engrais spécial rosiers (afin de préparer la second floraison) et gratter la terre en surface pour l'incorporer.  L'engrais rosier est un engrais riche en potasse et une bonne alternative bio à un engrais du commerce est d'épandre de la cendre de bois, c'est ce que j'ai fait. La cendre patientait depuis cet hiver dans un ancien fût à lait déniché en brocante. On renouvellera l'opération en juin, puis une troisième et dernière fois en juillet. 

jardin 061.jpg 

Côté promenade, l'APN était de sortie et je vous ramène des photos d'un nouvel arbuste planté en février, un Exochorda x macrantha 'The Bride'.  Ce petit arbuste compact et pleureur devrait faire 1,50 m de hauteur et tout autant en largeur.  Malgré son nom petit nom 'The Bride', il s'agit en fait d'un hybride obtenu en France au début des années 1900.  Il a de belles branches retombantes, mais c'est la floraison, blanc pur et aux pétales délicats qui rend cet arbuste très attractif. Cela fait déjà deux semaines qu'il est en fleurs et il ne montre toujours pas de signe de faiblesse au niveau de la floraison.

jardin 063.jpg

Ce petit arbuste est à installer dans une terre drainée, au soleil.  Je l'ai associé au bleu d'un génévrier, et au feuillage pourpre d'une cimicifuge, mais cette dernière n'est pas encore tout à fait développée.

Les exochorda apprécient des saisons bien marquées (il résiste à -20°C sans problème) et un été sec, il devrait donc bien convenir à notre climat.

En parlant de climat, les saints de glace arrivent à grands pas, alors attention à vos annuelles.  J'ai fait quelques achats pour la terrasse, mais rien n'est encore planté, j'attends sagement le 15 mai.  Pour en savoir plus sur les saints de glace, cliquez ici, j'en ai parlé en 2008. Ouh, mais tout cela ne rajeunit pas le blog, et moi par la même occasion !

19/04/2010

Le magnolia est en fleurs

Mais avant de parler du magnolia, je vous livre ce que j'ai découvert cette semaine au jardin.

Quand les bulbes d'ails d'ornement ont été plantés en automne 2008, j'ai bien pris soin de les installer dans des bacs à bulbes, fermés sur le dessus par du grillage afin de décourager les attaques des mulots.

Tout le monde avait trouvé l'idée géniale ?  La floraison 2009 était superbe ? Et bien, venez voir...  Ne voyant rien apparaître cette année à plusieurs endroits, je me suis décider à creuser et j'ai trouvé ceci :

jardin 024.jpg

Dans le coin supérieur gauche de chaque bac, regardez le trou laissé par le mulot, il a dévoré le bac pour s'y infiltrer et mes ails ont suivi.  Plus d'ails 'Christophii', plus d'ails Karataviense et plus d'ails 'Purple Sensation'.  Un désastre.

Seul les ails 'Gladiator', plantés dans un autre massif, ont survécu.

jardin 021.jpg

Je préfère ne plus y penser et passer à un sujet beaucoup plus agréable : la floraison du magnolia soulangeana, qui est actuellement à son apogée.  C'est le magnolia le plus courant que l'on trouve partout, mais je l'aime beaucoup.  J'en ai déjà parlé ici en 2008 (une année sans floraison suite au gel) et ici en 2009.

Pour la seconde année consécutive, la floraison est grandiose ! Et en plus, c'est ça l'avantage de prendre des photos de ses plantes et de son jardin, regardez bien la photo de l'article de 2009, puis la photo ci-dessous.

jardin 025.jpg

Et oui, il a bien grandi sur une année et il a pris de l'envergure, preuve qu'il se plaît bien au jardin.  A son pied, je viens d'installer une clématite blanche, mais je vous en parlerai plus en détails une autre fois car pour l'heure, je vais vite continuer le repiquage de mes annuelles.