Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/10/2010

Les feuilles mortes se ramassent...

... à la pelle, au souffleur, mais elles se ramassent.  Et ce au fur et à mesure de leur chute,  sinon on ne s'en sort plus !

jardin 126.jpg

Alors, ici c'est fait (du moins jusqu'au week-end prochain...)

jardin 128.jpg

Ici aussi c'est fait.  On aperçoit au passage mon Cornus controversa 'Variegata', qui fait de la résistance en essayant de garder encore quelque temps ses couleurs d'été. 

jardin 129.jpg

Il reste encore d'autres coins du jardin à faire... 

jardin 130.jpg

Pendant que certains arbustes se dégarnissent, les érables japonais enflamment le jardin et la terrasse (à gauche : Acer palmatum dissectum, à droite : Acer palmatum atropurpureum).  Ce dernier semble tout doucement se rétablir de la fusariose qui l'a attaqué en 2007-2008 et qui a conduit à couper les 3/4 de l'arbre.  Je reste vigilante en coupant régulièrement et systématiquement chaque petite branche qui en présente les symptomes, mais il est clair qu'il reprend du poil de la bête. Cliquer ici pour voir une photo prise en avril 2008.

Et pendant que certains arbustes s'endorment pour l'hiver, d'autres commencent leur floraison, preuve que le jardin continue à nous offrir ses  trésors, quelle que soit la saison.  C'est le cas de Viburnum tinus 'Eve Price', que j'avais planté au pied de l'érable pourpre, dans l'espoir que sa floraison, du moins les boutons, coïncident avec le passage au rouge de l'érable.

jardin 136.jpg

Ces deux dernières années, il a à chaque fois grillé de moitié face aux températures hivernales très basses, mais une fois les parties gelées coupées au printemps, il prospère bien durant la belle saison.  J'espère quand même que l'hiver prochain sera moins sévère.

Planté au soleil, sa floribondité sera meilleure qu'à mi-ombre.  Il faut éviter de le planter dans une terre trop détrempée et le temps fera le reste.  Pas besoin de le tailler, sauf éventuellement au printemps pour retirer les tiges grillées par le gel. 

L'encyclopédie Botanica classe le viburnum tinus en zone 7 à 10 mais cette variété 'Eve Price' est clairement plus sensible que d'autres.

jardin 135.jpg

 

06/10/2010

Les couleurs d'automne

Quelques photos d'ambiance d'un automne qui s'installe tout doucement...

jardin 097.jpg
jardin 101.jpg
jardin 100.jpg
jardin 098.jpg
jardin 102.jpg
 

19/06/2010

Les belles de l'été

Ce sont bien sûr les roses et depuis que j'ai repris le jardin en main (c'est-dire automne 2007),  ce dernier accueille très régulièrement de nouvelles venues.   Aujourd'hui, je vous présente les toutes dernières arrivées, celles qui fleurissent pour la première fois cette année.  C'est vraiment un bonheur de voir les premiers boutons s'ouvrir, révélant ainsi la beauté cachée de ces belles épineuses.  Et c'est en vrai que l'on prend toute la mesure de ses coups de coeur.

Voici donc la première partie des nouveautés 2010.

rose 004.jpg

'Heritage', un grand classique des obtentions de David Austin, créé en 1984.  Des fleurs en coupe profonde, parfumées, d'un joli rose tendre.  Un rosier faisant un bon mètre de hauteur et autant en largeur une fois adulte.

rose 006.jpg

'Treasure Trove' est un rosier liane que j'ai installé dans un cerisier sauvage au fond du jardin.  Son petit défaut est qu'il n'est pas remontant, mais quelle importance, ses tonalités abricot et crème sont superbes.  Attention, il peut grimper à 8 ou 9 mètres de haut et doit donc être solidement conduit dans l'arbre. On n'y est pas encore ici, il fait deux mètres pour l'instant.  Des fleurs en bouquets, éclosant abricot et pâlissant avec le temps, offrant de magnifiques nuances.

rose 003.jpg

'Winchester Cathedral', je l'adore celui-là, les averses que l'on a eues ces derniers jours montrent que ses fleurs blanches résistent bien à la pluie.  Même gabarit que 'Heritage', il a été planté pas très loin de ce dernier et associé à des géraniums 'Rozanne'.  Certaines fleurs montrent de très légères nuances rosées, ce qui apporte un charme particulier à la floraison.

taelman 005.jpg

'Petit Canard' est un tout petit rosier car il ne dépasse pas 35 cm de haut.  Il est déjà très ramifié et ses fleurs regroupées en bouquets s'ouvrent sur un beau jaune foncé qui me fait penser à 'Graham Thomas', mais s'éclaircit vers l'extérieur.  La fleur palît ensuite complètement jusqu'à fanaison.  Il est extrêment florifère et je ne regrette absolument pas ce choix.  Il s'agit d'une création de Louis Lens.  Je l'ai installé au pied de mon érable pourpre, pas loin justement de 'Graham Thomas'.

rose 005.jpg

'Belinda', un rosier arbuste aux fleurs semi-doubles, d'un beau rosé foncé vif et au centre blanc.  Il est déjà complètement couvert de boutons, rassemblés en gros bouquets.  Il devrait culminer à 1,5m de hauteur.  Il est un peu plus fragile car résiste à -10 à -15 degrés seulement. A observer donc.

rose 008.jpg

'Kosmos', le dernier pour aujourd'hui.  Un rosier allemand assez récent, obtention de Kordes en 2006.  Il est de hauteur moyenne (80 cm) et ses fleurs blanches éclosent avec des nuances crème bien marquées.  Les rosiers allemands sont réputés pour être extrêmement résistants au froid, celui-ci est annoncé comme gélif en-dessous de -25 degrés.

Pas de photos d'ambiance de ces rosiers car ils sont encore petits et cela ne donne pas grand-chose pour le moment, on s'en tiendra donc aux gros-plans des fleurs, mais j'espère pouvoir les montrer l'année prochaine quand ils auront pris un peu de vigueur !