Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/03/2008

Cerisier tout en beauté

92d02cff21d9c27a3fb6d14a5966d4f4.jpgDepuis quelques jours, je peux profiter de la floraison éclatante du cerisier à fleurs, planté dans le jardin depuis une petite dizaine d'années.  Il s'agit exactement d'un Prunus Cerasifera Pissardi Nigra en arbre demi-tige : fleurs rose tendre pour le printemps, puis feuillage pourpre foncé, pour en profiter jusqu'en automne.

Mais que faut-il savoir des cerisiers à fleurs ?  En deux mots, que c'est un petit arbre très facile à vivre.  Ci-dessous quelques conseils pour lui donner toutes ses chances.

Il existe les cerisiers hâtifs (qui fleurissent en mars) et les cerisiers du Japon, dont la floraison a lieu en mai.  Mieux vaut le savoir quand on choisit une variété.

En ce qui concerne la place nécessaire, cela dépend beaucoup de la variété.  Si vous ne pouvez pas installer un arbre de 3 mètres d'envergure (utilisé en isolé ou en massif), il existe d'autres variétés plus petites, comme le modèle fastigié Prunus Amanogawa (qui fleurira plus tard) ou le pleureur Prunus subhirtella Pendula.

Le cerisier trouve sa place souvent en isolé.  Une idée est donc de tracer un cercle tout autour de l'arbre et d'y planter un couvre-sol ou des bulbes de printemps.

Les conditions de plantations sont importantes : un trou de 50 à 60 cm de côté est nécessaire et on mélangera la terre à du sable et un engrais arbuste pour obtenir un substrat bien drainant afin de combler le trou de plantation.  Bien arroser au début.

Les cerisiers à fleurs sont des arbustes greffés.  Toujours diriger le point de greffe vers le côté le moins exposé aux intempéries.

Il ne faut pas nécessairement tailler les cerisiers.  Néanmoins, tailler juste le bout des branches après la floraison permettrait aux branches de se ramifier et d'offrir une floraison plus belle encore la saison suivante.  Un petit truc que j'ai lu récemment et que je compte bien essayer cette année.

Dernier truc afin de pouvoir profiter de ces fleurs à la maison : couper des branches (sans porter atteinte bien sûr à l'équilibre de la ramure) qui sont encore en boutons, mais prêts à s'ouvrir (ce dernier point est important).  La chaleur de la maison fera ouvrir les boutons afin de profiter du beau spectacle...

 

02/03/2008

Cadeau de février : un rhodo en fleurs

8886246589e16b0e63804277b7fae145.jpgLes rhodos comptent parmi mes plantes préférées et il est une variété qui tient la vedette à elle toute seule : 'Christmas Cheer' (rhododendron hybride caucasicum).  Sa particularité réside dans le fait qu'il fleurit en janvier-février, bien avant tous ses congénères.  Cela explique bien sûr son nom, quoique je l'ai vu fleurir seulement deux fois pour la Noël en quinze ans.  Les boutons, d'un magnifique rose foncé (on le voit sur la photo prise début février), deviennent rose pâle en s'ouvrant, ce qui crée un beau panaché de tons sur toute la plante.

Arbuste de petit gabarit (1 mètre de haut et 1,5 mètre d'envergure), il trouvera donc sa place dans presque tous les jardins.  Par contre, étant donné la précocité de sa floraison, il conviendra de le planter en situation abritée et si le gel survient durant la floraison, il faudra le couvrir d'un voile d'hivernage pour la nuit afin de ne pas voir les fleurs virer au brun.

Comme tous les rhodos, il réclame une terre dite 'de bruyère', c'est-à-dire acide, mais pas de taille, il est donc facile d'entretien.  Il suffit de donner de l'engrais pour plantes acidophiles après la floraison et de retirer les fleurs fanées,  et c'est reparti pour un an !

Comme c'est toujours le moment de planter les rhodos, voici peut-être une idée pour fleurir le jardin l'hiver prochain ...