Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/05/2008

Un saule miniature

34df8f60a3e7ef81f37c548d144df6c2.jpgUn must pour les petits jardins (et les plus grands aussi) : salix integra 'Hakuro-Nishiki', connu sous le nom de saule 'crevette' de par sa couleur.

Ce saule arbustif assez compact ne manque pas de caractère.  C'est en fait un petit arbre greffé sur tige.  On le trouve sur tige de différentes tailles, de 30 cm à 150 cm.

Il se taille en boule et c'est là, dans la taille, que réside tout le secret de la réussite.  Une taille régulière au printemps et en été et voilà les jeunes pousses qui apparaissent, dans des tonalités de rose et de blanc.  Ensuite, en grandissant, elles deviendront mouchetées vert et blanc, de nouveau en toute originalité. Ces tailles répétées forcent l'arbuste à faire de nouvelles pousses et il faudra donc lui apporter un engrais deux fois par ans afin de stimuler cette croissance.

5a99f30f0167cc2da4d3103f3b20711e.jpgIl se trouve dans le petit jardin japonisant, en compagnie des érables, mais il se plaît aussi très bien en bac sur la terrasse. Il est également du plus bel effet dans un jardin blanc ou en compagnie de buis taillés.

Celui-ci a déjà 17 ans, je l'ai trimbalé d'un jardin à l'autre avant qu'il ne trouve ici sa place définitive.

05/05/2008

Azalées japonaises en fleurs

117c6389a1c8b02a347c5d9c8b34d2fc.jpg

Les azalées japonaises sont en fleurs.  Azalea japonica 'Palestrina' est l'une de mes préférées.  De grandes fleurs blanc ivoire maculées au centre de vert pistache.  Cette année, l'arbuste est littéralement couvert de fleurs en forme d'entonnoir et portant de longues étamines.

6f0f74c960290968dbf667cb333535b5.jpg

Azalea japonica 'Vuyk's Scarlet' est aussi une azalée à grandes fleurs, également maculées au centre d'un rouge plus foncé que les pétales.  Elle est moins florifère que 'Palestrina', du moins dans mon jardin. Elle a aussi un port plus bas et plus étalé.

49464fe3887208f0ba24b9640227a8c2.jpg

La dernière, Azalea japonica 'Hinomayo', offre un aspect particulièrement japonisant avec ses petites fleurs rose bonbon.  Par contre, cette couleur vive ne passe pas partout.  Je l'ai associée à un berberis pourpre, qui atténue quelque peu le côté vif de la floraison.  Elle a un peu plus de mal que les autres à grandir et s'épanouir.

Bien qu'elles fassent partie de la même famille botanique que les rhododendrons, les azalées japonaises sont des arbustes bien distincts de par leur différence de taille, de fleurs, de feuillage.  Leur point commun avec les rhododendrons reste la beauté de leur floraison, apportant des taches éclantes en mai dans le jardin. 

Les azalées japonaises ont un feuillage persistant, ce qui les rend intéressantes toute l'année.  Un peu moins rustiques que les azalées caduques, il conviendra de leur trouver une place à l'abri d'un autre arbuste plus grand.  La terre de bruyère s'impose et leur croissance est assez lente.  Ces arbustes sont très facile d'entretien puisqu'ils ne demandent pas de taille.  Un engrais pour plantes acidophiles au printemps et en automne suffit à leur entretien.

30/04/2008

Mon érable à l'agonie

e573ddd29b57bf6ce6ad7d9c8d0ddc9c.jpgQuelle catastrophe ! Mon bel érable pourpre, Acer palmatum atropurpureum, est en train de rendre l'âme. Il a dix ans et a donc atteint sa taille adulte.  Cela a commencé fin de l'été dernier quand le bout de certaines branches ont commencé à perdre leurs feuilles et à se dessécher.  J'ai mis cela sur le compte de la sécheresse.  Puis l'automne est venu, l'arbre a perdu ses feuilles, quoi de plus normal, mais maintenant on voit que les dégâts ont progressé durant l'hiver.

Mais l'arbre vit toujours et il fait même de petites pousses sur le tronc comme s'il essayait de refaire de nouvelles branches.   

On m'a dit qu'il s'agissait probablement de la fusariose et qu'il fallait tout abattre, retirer toute la terre et ne pas replanter d'érable à cet endroit.  Mais je ne peux me résoudre à abattre mon érable car j'ai toujours l'espoir de le voir se rétablir vu les petites branches qui ont l'air de pousser. Pour l'instant la seule alternative que j'entrevois est de couper tout ce qui est mort et de voir comment l'arbuste se comporte pour la suite.  J'essaierais bien même de planter un second érable juste à côté, histoire de voir s'il va pousser et combler le vide que la moitié morte a créée.

Quel est le problème et que faire ?