Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

29/03/2015

Pom Pom Pom et Cie

Le potager va prendre une place plus importante dans mes activités au jardin cette année.  Non que je vais délaisser le reste, mais cette année, j'ai décidé d'améliorer mes connaissances en culture de légumes et aussi de petits fruits.  Rien de tel que de manger ses fruits et légumes maison quand c'est possible.

Pour peaufiner le décor de mon potager, j'ai commencé par apporter un peu de hauteur et entourer les six carrés de diverses choses.

141123 potager et pommiers.jpg

Mes trois palissades en fer forgé ont enfin trouvé leur place finale.  Mais mon propos d'aujourd'hui concerne l'entrée des sentiers.  Je voulais une arche pour chaque sentier.  J'ai beaucoup hésité entre plantes grimpantes (bof), if (trop imposant pour cet endroit), rosiers (risque de blessures et de ne plus pouvoir emprunter le sentier).  Je voulais une floraison, alors la solution que j'ai finalement choisie : des pommiers en cordon.  Mes lesquels ?

141123 pommiers plantations.jpg

Après avoir passé des jours et des jours à étudier le sujet en novembre dernier, je crois avoir trouvé mon bonheur avec les pommiers colonnaires de chez Delbard.  Ils ont la particularité, de voir leur tronc pousser de façon bien droite, sans branches latérales, et de former leurs coursonnes (les branches qui vont porter les fruits) directement sur le tronc, ce qui réduit la largeur de l'arbre au strict minimum, 60 centimètres !  Exactement ce dont j'ai besoin.  Mes recherches sur internet m'ont convaincue.  Leur taille est très simple et on peut facilement courber la tige principale pour former une arche car ces arbres sont de petite taille et conviennent à ce type d'utilisation.

pommiers.jpg

Crédit photos : www.georgesdelbard.com

Je vous renvoie vers le site de Rustica (cliquez ici) pour avoir plus de détails sur ces pommiers.

Ces pommiers étaient disponibles en quatre variétés chez mon pépiniériste (Chinon, Villandry, Versailles et Ambroise) et je ne savais pas vers quelles variétés porter mon choix.  Il y en a pour tous les goûts ! Je les ai finalement plantés fin novembre par paire en prenant une variété différente pour chacun de mes quatre sentiers. 

En ce moment, les bourgeons commencent à s'ouvrir; une bonne nouvelle, preuve qu'ils ont tous bien repris.

J'aurais voulu aussi vous parler des arbustes à petits fruits qui ont également été plantés en ce début de printemps, mais sans photos vu le vent et qu'il pleut à verse, ce sera pour une autre fois !

21/03/2015

Préparatifs

Il faut faire vite pour préparer l'endroit qui va accueillir mes nouveaux rosiers.  Souvenez-vous (cliquez ici), il était question de nouveaux supports pour trois rosiers grimpants qui vont être installés devant la clôture au fond du jardin.

150308 poteaux 2.JPG

Pas de jolies photos aujourd'hui, car je suis en plein travail, mais plutôt des photos du chantier en cours.

150308 poteaux rosiers.JPG

Six grands poteaux ont été installés pour construire les trois supports directement sur place.  Je me suis fait aider par Monsieur Carzan pour cette opération.  Il s'agissait de bien tous les aligner et de les planter de niveau tout en tenant compte du fait que le terrain monte légèrement.  Pas facile, mais on y est arrivé.  Je suis plutôt fière d'avoir transporté les poteaux, enfoncé les socles en métal pour accueillir les poteaux, vissé les poteaux aux socles, vérifié les niveaux, tout cela sous l'œil attentif du chef des travaux !

150318 rhodo à retirer.JPG

J'ai ensuite aplani le sol, et puis là, une grande hésitation : je me débarrasse ou pas du rhododendron 'Isabel Pierce' ?  Complètement étouffé par les bambous qui étaient à cet endroit auparavant, il s'est dégarni et j'avais espéré qu'il rejetterait, mais je pense que c'est mission impossible.  Ma conclusion : mieux vaut repartir avec une page blanche. Il a été retiré et a fini sur le tas de végétaux à broyer...  J'ai toujours du mal à prendre ce genre de décision.

150318 rosa shepherdess.JPG

C'est un peu tard pour le faire à mon avis, mais j'ai quand même déplacé quelque peu deux rosiers, qui avaient été plantés trop près du bord du massif.  Et c'est là que j'ai vu la différence entre les pieds.  J'aurais dû prendre des photos, j'ai oublié de le faire.  Voici 'The Shepherdess' qui est allé rejoindre le milieu du massif.  Ce rosier vient d'une jardinerie.  Racines correctes, mais sans plus, je me serais attendue à un peu plus de vigueur sous terre. 

150318 rosa kosmos.JPG

Ce fut ensuite le tour de 'Kosmos', que vous voyez au centre de la photo; un rosier Kordes indemne de maladie et que j'adore, ne lui manque que le parfum.  Ce rosier a été greffé sur un porte-greffe laxa.  Les racines étaient au moins trois fois plus nombreuses et costaudes que sur l'autre rosier.  Le rosier est différent, d'accord, mais les deux rosiers sont plantés à 2 mètres l'un de l'autre, donc dans les même conditions.  Je me pose quand même la question : ces deux rosiers ont-ils tous les deux débuté leur vie au jardin avec les mêmes chances ?  Est-ce que le premier a été greffé sur multiflora ? La différence de vigueur des deux porte-greffe m'a vraiment donné à réfléchir pour mes achats futurs...

Prochaine étape : planter les nouveaux rosiers qui patientent en pots, terminer la réalisation des supports et continuer les plantations...

Bon dimanche à vous !

08/03/2015

Flashback

Week-end merveilleux, météo sublime, séances intenses de travail au jardin.  Et ce midi, pause tout en regardant Jardins & Loisirs, qui m'a ramenée quelques années en arrière en présentant le beau jardin de ces pépiniéristes à la retraite, Robert et Godelieve Taelman, un jardin situé pas très loin de chez moi, à Limelette.

Cliquez ici pour revoir le reportage diffusé ce dimanche.

On peut visiter ce jardin dans le cadre des Jardins Ouverts de Belgique. Je l'avais visité en 2010; voici quelques-unes de mes photos prises lors de cette visite.

taelman 001.jpg

taelman 024.jpg

taelman 061.jpg

Un magnifique jardin...

En voyant le reportage et la passion avec laquelle les propriétaires des lieux ont parlé de leurs arbres et arbustes, j'ai repensé à l'époque où je débutais en jardinage.  C'était la pépinière où je me rendais régulièrement pour choisir les toutes premières plantes qui ont été installées dans notre jardin complètement vide de tout végétal, voici une quinzaine d'années.  Et c'est grâce à ces pépiniéristes que, bien que ne connaissant pas grand chose aux plantes, j'ai pu ramener de beaux arbustes qui font toujours la fierté du jardin.

En y repensant : cornus controversa variegata, viburnum sargentii 'Onondaga', prunus pissardii nigra, les rosiers 'Charles de Mills' et 'Graham Thomas', prunus lusitanica, acer palmatum dissectum, Ilex aquifolium 'JC van Tol', viburnum plicatum Mariesii, rhus thyphina 'Tiger Eyes' et pleins d'autres, je ne peux les nommer tous ici bien sûr.

J'adorais me rendre à cette pépinière.  Parfois, j'y allais juste pour l'ambiance 'à l'anglaise'. Outre les conseils donnés avec bienveillance, la pépinière était extrêmement soignée.  Elle était située sur le même terrain que la maison et il arrivait que les propriétaires emmènent leurs clients voir certaines plantes en situation dans leur jardin privé, permettant ainsi de les voir adultes, et nous puissions ainsi nous faire une bonne idée de la taille à maturité, etc.   

IMG_2995.JPG

J'ai encore leur (dernier ?) catalogue, que j'ai tant feuilleté.  Il date de 2004...