Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/09/2013

Great Dixter (2ème partie)

Merci à ceux et celles qui ont participé à cette discussion très intéressante de la note précédente.  Voici avec un peu de retard, la seconde partie de la visite de ce jardin qui ne laisse pas indifférent.  Enjoy !

P1150365.JPG

Une de mes préférées !  De la structure, adoucie par le feuillage de la graminée, et des contrastes marqués comme j'aime.  Je reconnais un Lonicera nitida 'Baggesen's Gold' sur la droite.  Mais quelle est cette plante structurale à l'avant-plan ?

P1150367.JPG

Le mystère des plates-bandes anglaises, où l'on n'hésite pas à associer le rose vif à l'orange.  Et cela fonctionne.  Mais pas sûr que je le ferais chez moi...

P1150372.JPG

Le printemps est la période des myosotis associés aux tulipes à cet endroit, mais en ce  mois d'août, l'escalier est pris d'assaut par des plantes résistant à la sécheresse de l'été.

P1150376.JPG

Nous voici dans le jardin exotique.  Très luxuriant et débordant de végétaux.   Nous étions comme dans un petit labyrinthe.

P1150377.JPG

Celle-ci ne se trouve pas dans mes coups de coeur.  J'ai du mal à accepter cette herbe non tondue, qui donne une impression trop grande de laisser-aller quand on contemple la scène de près.

P1150380.JPG

Mais vu de loin, c'est déjà tout de suite plus beau.  Cela dit, je préfère nettement le gazon tondu.  Peut-être l'herbe est-elle fleurie en début de saison ?

P1150384.JPG

La fin du parcours au sein de ce jardin qui nous auras remués est plus classique, plus en ligne avec mes attentes.

La semaine prochaine, retour en Belgique avec des photos du jardin !

Commentaires

Ca me rappelle que c'est en voyant ces photos dans des livres, il y a très longtemps que j'ai voulu une terrasse en pierres et en opus romain.
Le mélange du rose et de l'orange me choque moins (mais je n'irais pas jusqu'à le copier chez moi) que celui du rose et du jaune.

Écrit par : Isabelle | 29/09/2013

Tu as raison Isabelle, jaune et rose, c'est vraiment un mariage impossible !

Écrit par : Carzan | 01/10/2013

Très joli jardin, c'est vraiment très beau, un pur bonheur. Merci

Écrit par : anny scha | 29/09/2013

Ces balades anglaises sont très enrichissantes, on est complètement dépaysé. Vivement l'an prochain pour y retourner !

Écrit par : Carzan | 01/10/2013

je ne l'ai vue que dans les livres , mais cette plate bande est vraiment extraordinaire même avec du rose et de l'orange !

Écrit par : camille | 30/09/2013

Surtout, Camille, que j'ai découvert cette plate-bande en sortant de cette zone où on devait se faufiler entre des plantes immenses. C'est comme être dans une forêt et soudain découvrir une clairière...

Écrit par : Carzan | 01/10/2013

Merci pour la suite de cette visite. Et bien, moi qui adore le rose et aime très peu l'orange, j'aime assez cette association! J'aime aussi violet/bleu foncé avec de l'orange (hémérocalle orange et épis de véronique). En fait, je pardonne à certaines fleurs d'être orange si l'orange est lumineux et la floraison longue et sans soucis... pour moi, les soucis(sans jeu de mots)et les hémérocalles! Ce sont les seules plantes de ce ton dans mon jardin. D'ailleurs à cette saison, j'ai un massif avec des cosmos rose-rose vif et des soucis, toujours en fleurs! Caroline

Écrit par : Carou | 30/09/2013

Comme quoi il faut parfois oser certaines associations qui se révèlent être harmonieuses au final !

Écrit par : Carzan | 01/10/2013

Le mélange rose orange ne me gêne pas, je fonds sur la terrasse en pierre. J'ai loupé le post d'avant. Déconnecté de tout, je manque bcps de temps pour visionner les blogs et jardins.

Écrit par : orange | 30/09/2013

Les terrasses en pierre sont splendides, je trouve qu'il n'y a rien de tel que des matériaux naturels pour s'intégrer au mieux dans un jardin.

Écrit par : Carzan | 01/10/2013

Pour l'avoir visiter, mais dans l'autre sens il me semble. J'ai adoré. L'entretien est énorme là-bas, vous regardé un parterre et puis tout d'un coup sans l'avoir vu sort d'au milieu des plantes un jardinier. Très coloré et beaucoup de plantes diversifiées!!!! A voir absolument, autrement que sur photos.

Écrit par : cynthia | 30/09/2013

D'accord avec toi Cynthia, nous avons été surpris par quelques jardiniers. Et durant la balade, nous en avons croisés au moins 10 !

Écrit par : Carzan | 01/10/2013

On l'attendait cette suite.
C'est encore un voyage dans la diversité et dans l'exploration de mises en scènes originales.
Le flouté de la prairie avec la rigueur des topiaires est un beau parti pris, et quand la lumière doit s'en mêler, le spectacle doit être au rendez-vous.
Concernant la plante graphique d'avant scène, il devrait s'agir d'un yucca gloriosa variegata. Il ne pique pas.
Bonne semaine.

Écrit par : Duojardin | 30/09/2013

C'est bien ce yucca, merci Duojardin. Malheureusement, il n'est pas très rustique, impossible de l'intégrer ici au jardin et c'est bien dommage.

Écrit par : Carzan | 01/10/2013

j'ai visité ce jardin que j'adore en juillet 2005 et j'en garde un merveilleux souvenir.merci de me permettre cette nouvelle immersion.

Écrit par : Fred.B | 01/10/2013

Avec plaisir, Fred. J'aimerais également le visiter en mai, l'ambiance doit y être tout à fait différente !

Écrit par : Carzan | 06/10/2013

Je ne viens pas souvent sur votre blog, mais j'ai apprécié ces deux articles et votre humilité (presque trop grande) pour manifester votre perplexité. Je ne sais pas si j'aurais eu une sensation d'étouffement, par contre, je me demande vraiment si toute cette exubérance (de formes, de couleurs) ne m'aurait pas fatigué! Je ne sais que penser de l'assemblage de pots de l'autre article (aussi en regard de l'architecture), et aussi de ces Echeverias (?) plantés en taches (comme auparavant pour les annuelles et actuellement pour les heuchères) dans l'escalier (alors qu'à l'inverse, les petites fleurs poussant dans les joints, j'adore!)

Par contre, le contraste entre la rigueur des topiaires et l'ondulant des graminées, je craque à chaque fois, et je n'irais voir ce jardin (un jour, peut-être) que s'il n'y avait que cela!

Pour le Yucca gloriosa, ça m'étonne: la forme non panachée était présente dans tous les jardins des années 1930, par ici (Belgique): il est hyper-costaud (quand un jardin est abandonné, il est le seul à résister avec les pivoines), il est très dur à extirper, et il fleurit (un candélabre de fleurs cireuses culminant à 1,50m) régulièrement une fois adulte! Peut-être cette version panachée est-elle plus sensible, mais le type est donné pour zone 6 (-23°C) ou 7 (-17°C) et il supporte assez bien l'humidité pour un yucca. A la maison, j'ai le filifolia panaché au jardin, il a bien résisté aux deux-trois terribles derniers hivers...

Écrit par : Laurent | 02/10/2013

Merci Laurent. Sur internet, il vaut mieux être clair dans ses propos ! Oui, le mot 'fatigue' conviendrait aussi en ce qui me concerne. Et pour la photo dont vous parlez, j'ai plutôt photographié la maison que les pots, cet arrangement criard ne m'a pas transportée. J'aime beaucoup ces petites fleurs, est-ce des erigerons ? Je les trouve très spontanées et elles apportent une respiration bienvenue.
Vous avez raison pour le yucca. J'avais regardé en vitesse sur internet, mais manifestement le site ne donnait pas d'infos fiables. Mes livres abondent dans votre sens. Un yucca filamentosa pousse sans problème ici, alors oui, c'est une bonne nouvelle que ce gloriosa est plus rustique que ce que je ne pensais et il est probable qu'à l'occasion, ce nouveau yucca sera planté.

Écrit par : Carzan | 06/10/2013

je dirais la même chose que Laurent sur les yuccas.
la plantation des echeverias m'étonnent aussi je n'avais pas vu de scêne semblables dans les années 80.
j'adore les topiaires dans l'herbe haute et le jardin exotique.

Écrit par : lejardindebrigitte | 05/10/2013

Info confirmée pour le yucca, merci Brigitte. Je crois que je préférerais les myosotis du printemps aux echeverias.

Écrit par : Carzan | 06/10/2013

Je n'ai peur d'aucune association de couleur pour cela il faut juste choisir le bon ton. S'il faut un rose layette ou un fuchsia, un jaune pâle ou vif, un orange, un violet, mais il est vrai que j'ai un jardin en partie exotique et en partie terre de bruyère. Ce qui veut dire que nous n'avons peur de rien en Bretagne, il suffit de regarder les rhodos et les azalées aux mélanges les plus improbables mais il ne nous viendrait pas à l'idée d'en faire un camaïeu tout en douceur.
Enfin si, il y a une association que je déteste, c'est celle de la Gaillarde jaune et rouge vif ... impossible pour moi mais simplement parce que je la trouve vraiment hideuse.
J'ai arpenté toute la Grande Bretagne durant des années à la visite de beaux jardins, jusqu'à l'over-dose et aujourd'hui, j'ai totalement changé de pays et donc de registre. Les goûts évoluent avec les années. Que nous montreras-tu dans 10 ans ?? ... lol
Bonne soirée

Écrit par : Marie-Noëlle | 06/10/2013

Tu as très bien résumé la situation Marie-Noëlle, les modes viennent, s'en vont et reviennent et finalement tout est affaire de goût personnel ! Merci pour ton passage !

Écrit par : Carzan | 08/10/2013

Les commentaires sont fermés.