Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

18/05/2013

Du peps sur la terrasse !

130518 terrasse buis.JPG

Est-ce à cause de la météo maussade et du manque de soleil ?  Toujours est-il que Monsieur Carzan trouvait la terrasse un peu tristounette.  Mettre des annuelles ?  bof, la corvée arrosage n'enchante aucun de nous deux, en tout cas pas cette année...  Et puis, l'idée est venue !

130518 terrasse.JPG

Changeons les coussins et choisissons des couleurs gaies.  Framboise écrasée (une couleur que j'adore) associée au vert acidulé pour apporter du contraste.  Il manque un petit milieu de table, non ?  Et il manque aussi deux beaux pots de chaque côté de l'escalier menant à la pelouse.

130518 aromatiques.jpg

Du coup, j'ai poursuivi avec l'idée en installant ce matin 4 pots vert acidulé le long de la façade près de la cuisine pour accueillir des aromatiques.  Car maintenant que l'on a un potager, Monsieur Carzan trouve que c'est trop loin pour aller chercher les herbes fraîches pour sa cuisine.  Finalement cela donne bien car on a choisit des herbes aux feuillages variés : aneth, trois sortes de thym, origan, curry, livèche, romarin.  Les autres herbes seront au potager. Voilà ma moitié satisfaite et prête à me concocter de bons petits plats.  Car si moi j'aime jardiner, lui aime cuisiner !

14/05/2013

Le temps des rhodos

Lorsque le sol s'y prête, les plantes acidophiles, et spécialement les rhodos et azalées, sont des incontournables au jardin.  Une palette étendue de couleurs, certaines tendres et d'autres plutôt vives, une extrême floribondité et un feuillage persistant permettant de garder une structure au jardin en hiver sont les atouts de ces magnifiques arbustes.  Difficile de ne pas trouver son bonheur tant les variétés sont nombreuses !  En voici quelques-unes déjà en fleurs au jardin.

130509 azalea arabesk acer garnet.JPG

Azalea japonica 'Arabesk' plantée au pied d'un érable japonais (Acer palmatum 'Garnet') pour apporter de la lumière et du 'peps' !  Un joli rose intense pour un plante qui va s'étaler et ne pas dépasser 50 cm de haut.  A planter à l'avant de massifs. 

130509 naiads creek.JPG

Tout autour, on trouve des touches de vert tendre.  Il reste un place libre pour une future plantation.  A gauche, des ails à floraison blanche et sur la droite une version miniature de la boule de neige (Viburnum opulus 'Nanum') prendront bientôt le relai des floraisons.

130509 coin or et pourpre.JPG

Les rhodos, ce sont des couleurs vives, mais aussi des couleurs claires, douces, pour apporter de la lumière à un coin plus sombre.  J'ignore le nom de la variété, il s'agit ici d'un des premiers rhodos plantés au jardin il y a  15 ans.

130509 blue wave.JPG

Le rose pâle a été associé au bleu de Brunnera macrophylla 'Jack Frost' et à une consoude (que je vais probablement enlever car cette plante est plutôt envahissante).

130509 purple paradize.JPG

Dans le massif 'Purple Paradize', c'est une azalée japonaise de nouveau, Azalea japonica 'Corany', qui est ici associée à l'Iris sibirica 'Ruffled Velvet'.  Similaire à 'Arabesk' quant à la hauteur, le rose est un peu moins profond et fait plus 'bonbon'.  Le port est ici un peu moins étalé. L'arbuste va apporter un peu de structure au milieu des vivaces et devant les rosiers.

130504 azalea corany.JPG

Les rhodos et azalées, ça se regarde de loin, mais aussi de près.  Ou quand la lourdeur relative de la floribondité vue de loin fait place à une extrême délicatesse quand le regard se fait plus précis.

130504 rhodo ramapo.JPG

Un peu plus loins dans le massif, on retrouve Rhododendron impeditum 'Ramapo', une variété naine aux toutes petites feuilles bleutées. D'aspect compact, il ne dépassera pas 60 cm de haut en 10 ans.  Très robuste et résistant particulièrement à des conditions de sécheresse, il détient un Award of Garden Merit de la RHS, un label qui garantit un plante sans problème, une valeur sûre comme on dit.

130504 rhodo ramapo 2.JPG

Un joli mauve, une couleur un peu froide qui permet d'éclairer le massif, juste avant l'arrivée des première roses le mois prochain.

130509 cornus variegata controversa rhodo baden baden.JPG

Ici, changement radical d'ambiance, on est dans un massif aux tons chauds et flamboyants.  Juste derrière mon Cornus controversa variegata, il y a déjà un rhodo, 'Horizon Monarch', magnifique dans des tons abricot (mais une seule fleur cette année !).  Je viens d'ajouter 'Baden-Baden', un cultivar nain également détenteur d'un Award of Garden Merit, qui ne dépassera pas non plus 50 cm de haut, qui a la particularité d'avoir ses feuilles légèrement enroulées et brillantes, mais aussi cette belle couleur rouge profond.  A l'inverse des azalées, ce rhodo préfère un peu d'ombre, et n'aime pas les situations trop chaudes.  Protégé par le feuillage du cornus, j'espère qu'il se plaira à cet endroit.

Le coin est un peu vide, il y de quoi trouver des copains à mon rhodo pour combler l'espace.  A ce sujet, on conseille de planter 'Baden-Baden' par groupe de trois. Cela me tente...  Il y a la place nécessaire pour le faire. 

130509 rhodo baden baden.JPG

Petit rappel pour la plantation des rhodos : toujours faire un trou de plantation bien plus large que profond et les planter en faisant affleurer à la surface la terre du pot car les racines s'étendent plus qu'elles ne s'enfoncent dans le sol.

04/05/2013

Naissance d'un nouveau massif

Je l'avais annoncé précédemment, un nouveau massif va voir le jour.  A côté de chez moi, il y avait un bois, qui était en fait un terrain à bâtir, sauf que depuis la création du quartier dans les années 60, il ne l'a jamais été.  Il a été vendu récemment et les nouveaux propriétaires (comprenez mes nouveaux voisins) ont déboisé pour y faire construire leur maison.   Au début, j'étais un peu perplexe : fini les chants nocturnes des hiboux et chouettes, le toc-toc des pics contre les arbres, le spectacle des chevreuils qui traversaient le bois ou encore des écureuils.  Mais en voyant les choses sous un jour plus positif, je constate que toute une partie de mon jardin près de la clôture devient apte à être plantée (car avant, les arbres faisaient trop d'ombre).  De plus, la corvée de ramassage des feuilles n'est plus une mission impossible.  Alors, cette semaine, je m'y suis mise pour du bon.

130502 massif serre 1.JPG

Il est impossible de dessoucher car les souches sont énormes et je ne me résous pas à faire intervenir une machine qui va très probablement tout saccager autour des souches.  Mais le bon côté, c'est qu'il s'agit de souches de châtaigniers, donc des racines de type pivot et on va pouvoir planter à proximité.  Après avoir enlevé les rejets des souches, une corde est placée pour délimiter le nouveau massif.

130502 massif serre 2.JPG

Après, un peu de courage, une houe et une coupe-bordure en forme de demi-lune et c'est parti !

130502 massif serre 3.JPG

Et voilà le travail ! Toute seule, je précise :-)  Les choses agréables vont maintenant pouvoir commencer.  Et tant mieux, car je suis revenue de mon dernier périple pépinière (entendez Floralux) avec une dizaine de rhodos, azalées, et autre arbustes. 

130502 massif serre plantes 2.JPG

130502 massif serre plantes.JPG

J'achève les plantations demain et puis, je présenterai ces nouveautés !