Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/04/2013

Le blanc au printemps

130428 amelanchier et cerisier.JPG

Le véritable printemps est arrivé.  Celui qui fait sortir les feuilles des bourgeons, qui font les arbres se couvrir d'une frondaison toute fraîche aux couleurs vert tendre.  Tout change jour après jour.  Les floraisons aussi se succèdent et de plus en plus d'arbustes, vivaces et bulbes ont quelque chose à nous montrer.

 

130428 amelanchier.jpg

C'est le cas de Amelanchier lamarckii, un arbuste originaire d'Amérique du Nord, résistant sans problème à nos hivers rigoureux, et de culture vraiment facile, qu'on devrait voir plus souvent dans les jardins.  En ce moment, sa floraison fait le spectacle.  Plus tard dans la saison, de petits fruits comestibles (pour le plus grand bonheur des oiseaux) prendront le relai et dès le début de l'automne, cet arbuste offrira de belles couleurs rouge orangé.  A planter en situation ensoleillée.

Je taille l'arbuste chaque année pour limiter son développement.  Mais si on le laisse aller à sa guise, il peut atteindre 3 ou 4 mètres de haut et devenir arborescent.  A chacun de choisir ce qu'il préfère.  Je l'ai planté pas très loin du cerisier (voir 1ère photo) et les 2 floraisons se font écho.

130428 lysichiton.JPG

Autre curiosité, côté jardin aquatique.  Voici un lysichiton, Lysichitum camtschacense, que j'ai découvert et planté l'an dernier.   Les fleurs blanc pur en forme de grand cornet apparaissent en ce moment, entourées des jeunes feuilles.  Ces feuilles vont ensuite véritablement grandir pour former une belle touffe d'un petit mètre de diamètre et de hauteur, une fois la plante devenue adulte.  Le lysichiton supporte toutes les expositions, mais l'an dernier, le soleil brûlant de l'été a quand même fait brûler ses feuilles.  Alors cette année, je vais lui installer une plante voisine pour lui donner de l'ombre en début d'après-midi, mais on en reparle bientôt.  Cette vivace doit toujours avoir les pieds dans l'eau et a magnifiquement bien résisté à notre hiver, comme le pépiniériste me l'avait indiqué.

130428 tulipa peppermint stick.JPG

Après vous avoir parlé d'un arbuste et d'une vivace, je respecterai l'équilibre des genre en mettant à l'honneur un bulbe, une de mes tulipes préférées : Tulipa clusiana 'Peppermint Stick', les tulipes radis comme on les surnomme.  Elles se naturalisent bien et chaque jour, nous offrent un petit spectacle en s'ouvrant le matin et se refermant en fin de journée.  Elles apportent beaucoup de fraîcheur par leur blanc et leur rose soutenu.

Voilà pour cette semaine, qui se promet d'être plus que laborieuse, puisque j'ai pris congé toute la semaine pour nettoyer, tailler, planter, aménager, semer.  Tous ces jours d'activité intense au jardin, c'est bon pour les muscles, un peu moins pour le dos, mais on y croit, on tient bon, et cela me ressource.   Après déjà 3 jours de travail intensif, les choses avancent.  La serre a été complètement nettoyée à l'eau, intérieur et extérieur, deux souches de châtaigniers qui avaient rejeté et formaient des troncs de 10 cm de diamètre ont été recoupées (nouveau massif en cours de création, on en reparle !), un carré de potager est maintenant opérationnel, la taille des rosiers et des hibiscus est terminée, l'étang a été nettoyé, quelques grands lauriers cerises ont été taillés, des massifs désherbés et binés.  La météo est parfaite, le corps tient bon, le courage est là... et la liste des choses à faire est toujours aussi longue !

J'allais presque oublier de vous montrer le nouveau livre de Didier Willery, qui vient juste de sortir.  Dans la suite logique de son livre 'Arbustes', voici son petit frère 'Vivaces', toujours aux éditions Ulmer.

9782841385836_1_75.jpg

Même principe que le tome dédidé aux arbustes : il ne s'agit pas d'une encyclopédie, mais d'une sélection des meilleures vivaces résistant à nos hivers (-10 degrés).  Les plus recommandables, des valeurs sûres et plein de photos pour se faire une bonne idée des plantes présentées.  Les variétés d'aspect identique ou proche sont regroupées sous une même photo pour faciliter le choix lors de nos visites en pépinières.  Le livre est déjà à la maison et fourmille d'idées pour des aménagements futurs !

24/04/2013

Grand jeu sur botanic® !

Le (vrai) printemps est enfin là ! Pour fêter son arrivée, botanic® réveille les jardiniers en lançant son opération phare : les printentations ! 

Jusqu'au 13 mai, une large sélection de végétaux, plants de légumes bio, outils et produits écologiques pour jardiner au naturel sont disponible à des prix promotionnels. Ces produits sont à découvrir dans les magasins botanic® ou sur leur boutique en ligne.

Mais ce n'est pas tout ! Il y a également un grand jeu doté de superbes cadeaux à gagner ! Il suffit de cliquer sur la photo ci-dessous pour y participer.

Printentations_botanic.jpg

Découvrez également le 2ème numéro de la nouvelle revue de botanic® sur les tendances nature et jardins, édition printemps/été 2013, disponible sur la boutique en ligne.  À savoir que pour chaque achat de ce magazine, 2€ sont reversés à l'association Jardin Art & Soin.

Couv_Mag_Botanic_2.jpg

Bon jardinage ... au naturel !

090214 oignons à planter.jpg

21/04/2013

(Re)Naissance du potager

Les lecteurs de la première heure du blog s'en souviennent peut-être : il y a déjà eu un potager au jardin de Carzan, créé en 2008.  Souvenir, souvenir...

Abords potager fini.jpg

Pas très grand certes, mais assez pour profiter des saveurs uniques qu'apportent des légumes cultivés maison selon la méthode en carrés et surtout des légumes... bio !

Seulement, ce qui devait arriver arriva.  Après 3 à 4 ans de bons et loyaux services, le potager a rendu l'âme car le bois des parois a fini par se désagréger.

On l'avait pourtant bien dit l'an dernier après avoir terminé la veranda et la terrasse : pas de nouveau projet en 2013 et tant pis si ce coin du jardin est délaissé pendant un an de plus !  On entretient, rien d'autre, et on se repose un peu.  Seulement, vous connaissez, vous, des jardiniers qui n'ont pas en permanence de projet en tête ?  Vous devinez la suite...

130421 potager.JPG

Ce ne sont plus 2, mais 6 carrés de culture de 4 m² chacun qui sont en train de sortir de terre.  En dur cette fois, pour durer dans le temps !  Il y aura de petits sentiers pour avoir les pieds au sec et le potager sera bordé par des arbustes à petits fruits ou des fruitiers en espalier.  Des buis, bien sûr, vont également venir donner de la structure à l'ensemble.  On ne se prend pas la tête, on travaille à la réalisation de ce nouveau projet quand l'envie est là, et sans délaisser le reste du jardin (enfin, on essaie car pour le moment, je suis noyée par les travaux de taille et de nettoyage).

Faire son potager est tendance, ou, devrais-je dire, les gens commencent à en avoir assez de manger n'importe quoi, des fruits et légumes où l'on retrouve 5 sortes différentes de pesticides, des légumes insipides...  Voilà, comme beaucoup d'entre vous (car j'ai vu que nous sommes nombreux à démarrer un potager), je vais pouvoir reprendre la culture de mes légumes maison, manger local, bio et ne plus m'en vouloir quand je n'ai pas d'autre choix (façon de aprler car alors, j'essaie de changer le menu) que d'acheter des haricots vert du Kenya, des pommes de Nouvelle-Zélande ou des asperges du Pérou !  Je vais pouvoir privilégier des variétés qu'on ne retrouve pas au supermarché, comme les carottes jaunes, blanches ou rouges, des salades qui sortent de l'ordinaire, et bien sûr plein d'herbes aromatiques et tout en fraîcheur.

130421 tomates 1.JPG

Parler de ce nouveau potager me pousse à vous parler aussi de mes tomates.  Toujours les trois même variétés dont je récolte les graines chaque année et semées maison.  Tout d'abord , la Noire de Crimée, la meilleure tomate que j'ai jamais mangée à ce jour. Ensuite pour amener un peu de couleur dans les salades, je cultive aussi la Green Zebra, une tomate verte rayée délicieuse.  Et enfin, des tomates cerises de gros calibre d'un rouge violacé, la Black Cherry.

130421 tomates 2.JPG

Les semis se sont fait attendre cette année avec ce froid tardif, mais très vite, les plantules ont repris une partie de leur retard et c'est aujourd'hui que j'ai pu les repiquer en pots individuels. 

130421 prunus incisa kojonomai 2.JPG

Je terminerai mon billet en vous montrant une floraison du moment, celle du Prunus incisa Kojo-no-mai.  Pour en savoir plus sur cet arbuste, cliquez ici.  Il me semble que cette année, la floraison a lieu en même temps que le débourrage des feuilles, ceci étant certainement une conséquence du froid tardif.  La nature essaie de combler son retard... et elle y parviendra sans aucun doute.

130421 prunus incisa kojonomai.JPG