Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/09/2011

'Phantom'

Hydrangea paniculata phantom 2.JPG

J'adore les hydrangeas paniculata.  Il y en a quelques-uns au jardin : Pinky Winky, Vanille Fraise, Limelight, grandiflora.  Mais il y en avait un sur ma liste qui me manquait : 'Phantom'.  Et le voilà enfin installé !

Offrant une très grande floribondité, il se distingue aussi par le fait que ses panicules sont parmi les plus grands et aussi les plus denses.  Imaginez donc des panicules de 50 cm de long !

Hydrangea paniculata phantom 3.jpgè

Le voici donc de près, mais sachez qu'il n'est pas représentatif de ce qu'il va donner une fois bien développé. Les panicules seront mieux formés et surtout plus grands.  J'aspire à voir ses couleurs évoluer vers le rose au fil de l'automne. 

Alors pourquoi les paniculata font-ils partie de mes coups de coeur ?  Car ils résistent sans problème au gel et hivers froids, car ils sont extrêmement facile à tailler (en mars car ils fleurissent sur le bois de l'année) et aussi car ils aiment le sol de mon jardin, plutôt sableux et bien drainé. Ils préfèrent le soleil ou la mi-ombre et demande un terrain assez frais.

Hydrangea paniculata phantom 1.JPG

'Phantom' a été installé dans le massif Purple Paradize, pour éclairer un endroit un peu plus sombre, qui manquait de blanc.  Associé au rosier 'Falstaff', à un skimmia japonica 'Rubella', il ressort bien sur le bleu du genévrier.

Un petit nouveau que je ne regrette vraiment pas et qui est plein de promesses ...

22/09/2011

Le livre à trouver tout de suite !

photo_couverture_livre_mini.jpg

Crédit photo : Pépinière de la Thyle

Voilà donc mon prochain achat en lecture jardinesque (et probablement aussi le vôtre ;-), vite que je le trouve car il est sur le point de paraître !

Nous sommes nombreux à connaître mon voisin Thierry de Ryckel et sa Pépinière de la Thyle.  Pour tout dire, je peux admirer sa pépinière d'hydrangeas depuis chez moi, c'est pas de la tentation, ça ?  Je connais certaines copinautes jardibloggueuses ont fait des kilomètres pour venir lui rendre visite. 

Bon, revenons à ce nouveau livre dédié aux hydrangeas.  Qui d'autre que l'auteur lui-même pour en parler :

"Ce livre est le fruit d'une expérience acquise durant presque vingt ans au contact des Hydrangeas et des amateurs de plantes. Un grand nombre de variétés y sont représentées mais mon souci permanent a surtout été de vulgariser un discours et d'enfin permettre au grand public de s'y retrouver, afin d'éviter de nombreuses erreurs de cultures commises trop régulièrement par amalgame ou mauvaise compréhesion.  J'ai également donné mon avis sur le comportement des différentes variétés en fonction du climat, et par conséquent, des différentes régions de France et de Belgique."

stand_2.JPG

Crédit photo : Pépinière de la Thyle

La pépinière de la Thyle nous donne rendez-vous pour l'avant-première sur leur stand du vendredi 30 septembre au dimanche 2 octobre dans le cadre de la Fête des plantes de Lasne aux jardins d'Aywiers.  La date de parution officielle étant le 6 octobre selon ce qui est annoncé sur le site internet des éditions Ulmer.

Moi qui souhaitais planter beaucoup plus d'hydrangeas au jardin pour accompagner la remontée des roses, ce livre tombe à pic !

18/09/2011

Plantations & aménagements

Bassin plantes 2.JPG

Nous voici dans la partie la plus géniale et agréable des travaux : les plantations et les aménagements des abords, bref la création d'une atmosphère.   Je n'ai fait aucun plan de plantations, j'ai pourtant essayé, mais rien à faire, je n'y arrive pas.  J'ai mes idées d'ambiance en tête ainsi que les couleurs qui vont être associées, mais pour le moment, j'effectue mes achats au feeling, en fonction de la palette de couleurs que j'ai définie, des plantes vue sur les blogs amis ou dans mes livres, et je plante en fonction de ce que je trouve.

Le bassin n'a pas encore été rempli jusqu'au bord car il fallait y poser quelques gros rochers (vous voyez là-bas tout au fond ?) pour qu'une fois l'eau au bon niveau, les rochers soient entourés d'eau et pointent au-dessus de la surface. 

La sortie d'eau du filtre a été camouflée sous de longues pierres (c'était le travail de M. Carzan)  et un pennisetum alopecuroides 'Hameln' a été planté.  Dommage, j'espérais qu'au moins ou ou deux panicules apparaîtraient, mais il faudra attendre l'an prochain à mon avis.

Bassin plantes 1.JPG

J'ai installé une bordure de galets pour éviter que des pluies violentes n'entraînent la terre dans le bassin.  On ne sait jamais... Installer les pierres a pris beaucoup de temps, il fallait trouver la bonne taille, etc.  Il reste quelques vides à aménager, avec des couvre-sols peut-être, mais on peut dire que ce coin est presque terminé.

Bassin plantes 3.JPG

On monte d'un étage.  Partout, des rochers et des pieres ont été disposés et mon terreau maison a trouvé sa place dans tous les massifs. Il faut dire que la terre est très jaune, du sable parfois pur.  Alors, tout ce terreau, résultat des feuilles ramassées l'an dernier, c'est mon or brun à moi ;-)  Pour cette plate-bande, c'est clair, il y a encore du boulot côté plantations ...

Bassin plantes 4.JPG

On monte encore d'un étage. Ici on trouve l'acer 'Beni-komachi', une heuchère 'Lime Marmalade', l'hakonechloa 'All Gold' et un petit thuja occidentalis 'Golden Tuffet', dont les pointes commencent à se parer de ses couleurs d'automne.  J'ai essayé de planter partout minimum 1/3 de plantes à feuillage persistant pour garder une structure en hiver.  Et de nouveau, plein de vides à combler...

Bassin plantes 5.JPG

Nous voici tout en haut.  Au fond, le miscanthus 'Cabaret', puis le nandina domestica 'Firepower', l'érable japonais 'Tsumagaki', le thuja occidentalis 'Rheingold', l'heuchère 'Amber Waves' et l'hakonechloa 'Naomi'.  Prochaine étape : y insérer des feuillages pourpre et bronze et peut-être quelques floraisons.  En tout cas, maintenant que les plantes à plus grand gabarit sont installées, on y voit déjà plus clair !

A bientôt pour la suite car une forte pluie avec de la grêle est tombée cet après-midi, coupant net mon élan d'énergie...