Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/07/2011

Contrastes

Juillet 2011 est pourri et on s'en souviendra.  Peu de temps passé au jardin ces dernières semaines, car difficile de croire que l'on est fin juillet.  14 degrés à peine cet après-midi, du vent et beaucoup de nuages bas et très gris. 

Vite quelques petites photos de ce qu'il y a à voir au jardin en ce moment.  Car à côté de certaines annuelles qui pourrissent sur pied suite au sol détrempé, il y a quand même des scènes qui me réjouissent en ce moment. Heureusement pour le moral !

Purple Paradize numbers.jpg

Dans le massif 'Purple Paradize, les feuillages se disputent la vedette aux inflorescences.  Voici la liste des associations dont certaines ne datent que de ce printemps.

 1) Physocarpus opulipholius 'Diabolo' - 2) caché car tout jeune et devant encore se développer, un hydrangea 'Annabelle' - 3) aussi planté ce printemps : la rose David Austin 'William Morris' - 4) Eupatorium rugosum 'Chocolate' - 5) persicaria microcephala 'Red Dragon' - 6) Hydrangea paniculata 'Limelight' - 7) plantation récente, mais je ne sais plus le nom, il faudra attendre la floraison pour l'identifier - 8) un tout jeune Geranium magnificum - 9) la fabuleuse Astilbe chinensis 'Pumila' - 10) le Geranium au feuillage pourpre  'Espresso' à qui il a fallu 3 ans pour vraiment s'installer.

Astilbe chinensis pumila.JPG

Je m'attarderai sur l'astilbecar elle est très intéressante.  On sait que toutes les astilbes ont besoin d'un sol bien humide pour pouvoir prospérer, mais la chinensis 'Pumila'est à épingler car elle arrive à prospérer en terrain bien plus sec que ses copines.  Je l'avais plantée à côté d'une chinensis 'Superba'.  Cette dernière ne fit pas long feu, j'ai dû vite la déménager, sol trop sec, mais la petite Pumila a bien tenu.  Et après quelques recherches, j'ai découvert qu'elle était la seule à bien résister à un sol plus sec.  Elle forme un tapis bien dense, s'étend lentement mais sûrement et sa floraison contemporaine avec l'hydrangea donne un joli contraste tant dans la forme que dans la couleur.   Elle est à installer à l'avant d'un massif car elle est plus petite avec environ 35 cm de haut.

Hydrangea paniculata limelight.JPG

Allez zou, une dernière photo, celle de l'hydrangea 'Limelight' prise il y a deux semaines.  Les panicules sont plus blancs en ce moment, comme on le voit sur les photos ci-dessus, prises ce matin, mais là, on voit qu'il porte bien son nom !

12/07/2011

Floraisons du moment

P1100107.JPG

Les hydrangeas sont en fleurs.  Il y en a peu pour le moment au jardin, une dizaine tout au plus, principalement des paniculata, qui ne demandent pas trop d'ombre. 'Pinky Winky' est blanc rosé en ce moment, le panicule est en train de s'ouvrir tout doucement.  Les tiges foncées tranchent sur le feuillage.  A l'avant, une petite vivace découverte l'an dernier et que j'adore car elle n'a jamais fléchi sous la sécheresse du sol, garde un port bien rigide et s'étend sans souci, c'est Anaphalis margaritacea. La finesse de ses feuilles permet de belles associations.  Et puis toujours les belles fleurs bleu métallique des cerinthes, dont je ne me lasse pas et qui attirent les insectes butineurs ;-)

P1100109.JPG

Deux plantes bien connues, très faciles à vivre, résistantes à la sécheresse et qui vont si bien ensemble : rosier 'The Fairy' et sedum 'Matrona'. 

A propos du sédum, je vais bientôt procéder à de nouvelles boutures.  C'est une plante que j'utilise beaucoup pour 'remplir les trous'. Tous mes sedums 'Matrona' proviennent de quelques boutures qu'une gentille jardibloggeuse m'avait envoyées (elle se reconnaîtra et je pense souvent à elle quand je les vois ;-)  A l'époque, je ne connaissais pas du tout ce sedum, qui est devenu un incountournable au jardin.  Rendez-vous ici si vous voulez vous aussi vous lancer dans le bouturage des sédums.

2011-01-03 jardin.jpg

On termine la balade de ce jour par la première floraison de la monarde 'Beauty of Cobham'.  Quelle fleur incroyable ! D'autres monardes sont à proximité, mais à côté de celle-ci, elles font pâle figure...  Un véritable coup de coeur que cette monarde !

A bientôt pour la suite !

10/07/2011

Jardin aquatique : la suite

Pas mal de jours se sont écoulés depuis ma dernière note.  Les vacances sont bel et bien finies, et le chantier du bassin aquatique a aussi requis toute notre attention durant ces deux dernières semaines.  Une chose est certaine : cela avance, et bien ! Regardez plutôt.

bassin stabilisé 1.JPG

Monsieur Carzan s'était occupé de poser le stabilisé des trois bassins supérieurs, mais devant l'ampleur de la tâche pour le bassin inférieur, on s'est fait aider après avoir défini nous-mêmes les différents niveaux de profondeur pour les plantations (comme je dis toujours, on n'est jamais bien servi que par soi-même). Le stabilisé fut donc ensuite posé.  La berge près de la pelouse a aussi été construite.  Je voulais qu'à cet endroit, l'eau arrive à ras de l'herbe, sans galets, plantes, ou quoi que ce soit qui les sépare.

Ensuite, place à l'étape la plus délicate à mettre en oeuvre et impossible à réaliser seuls : la pose du polyester sur le stabilisé.  Nous avons décidé d'opter pour cette technique, plus couteuse qu'une bâche EPDM, mais très solide, durable et permettant des retouches ultérieures si nécessaire.  Le travail maintenant fini, je ne regrette vraiment pas ce choix.

Rien que pour l'odeur forte dégagée par les produits utilisés, je n'aurais jamais voulu que Monsieur Carzan se lance dans cette aventure.  Il faut vraiment avoir l'habitude pour cette technique et être nombreux et bien organisés pour que les trois couches (la couche de résine mélangée à un catalyseur, le mat de verre et une nouvelle couche de résine) soient appliquées dans les règles de l'art avant que le tout ne durcisse (ce qui se fait assez rapidement). Et le tout à faire deux fois !

bassin topcoat.JPG

Le moment le plus agréable car apportant la touche finale : l'application d'un top-coat en résine colorée, qui constituera la couche de finition. 

Deux corniches de plantations ont été également installées.  On en aperçoit une sur la photo ci-dessus (le bord doit encore être découpé).  De cette façon, les plantes aquatiques pourront être plantées sans avoir recours à des paniers.  Je n'avais jamais vu ce type de corniches de plantation auparavant, j'ai plutôt suivi les conseils de l'installateur.  On verra ce que cela donnera une fois les plantations effectuées. Elles devront disparaître sous la surface de l'eau.

Bassin vue ensemble.JPG

Cette photo a été prise depuis une fenêtre de l'étage de la maison.  J'ai maintenant de quoi effectuer de nouvelles plantations afin d'intégrer le bassin dans le jardin et casser les lignes droites par du végétal.  Mais que planter ?  Ce qui est certain, c'est que je vais installer des graminées et quelques érables japonais, probablement trois, de hauteurs et variétés différentes (j'hésite encore pour les variétés).  Et pour le reste des plantations, j'hésite encore, je n'ai pas arrêté de choix.  Je pense opter pour des couleurs pourpre, vert chartreux et une couleur plus claire, comme peut-être du blanc, crème, etc. Sol sableux, légèrement acide, plutôt sec.  Je bouquine et établis des listes.

Il y a encore du travail avant de voir l'eau couler, mais on y arrive tout doucement !  Le travail continue, je vous raconte la suite assez vite, je l'espère ;-)

* * * * *

PS : soyez gentil et aidez notre copinaute Isabelle (blog A Little Bit of Paradise) à remporter le concours auquel elle participe en votant pour sa photo.  Voici le lien pour aller voter.

Merci !