Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

11/11/2010

Le petit billet de Gwenaëlle

Quelle pluie et quel vent aujourd'hui ! Des bourrasques incroyables et on annonce le pire pour cette nuit, des vents allant jusqu'à 100 km/h !  Brrrrr...

Restons bien au chaud, près d'une petite flambée, pour lire le billet de ma copine Gwen.  Les fruitiers, voilà bien un sujet dont j'ignore tout.  Ton article tombe à point, Gwen !

* * * * * *

Bonjour,

Tout d'abord, je tiens à m'excuser de mon absence ces derniers temps ! Me voilà bien en retard avec mes petits billets ;-)  Je vais me rattraper, c'est promis !!

Comme chaque année, je me suis rendue à la foire aux plantes de Lasne dont le thème principal était les arbres fruitiers. Et comme les fruitiers et le mois de novembre sont associés, je vais vous faire un petit compte rendu des informations glanées.

IMG_6429.JPG

 Stand lors de la foire aux plantes de Lasne

Habitant près de Gosselies, la qualité des fruitiers est, pour moi, intimement, liée au savoir-faire des frères Chotard. Enfant, je passais souvent devant leur pépinière aux longues allées, au milieu desquelles travaillait un cheval. C'est toujours avec un petit pincement au cœur que je me rends au centre commercial ayant pris la place de cet espace vert. Dans 'La Libre essentielle', André Chotard nous livre quelques conseils via la plume de Marie-Pascale Vasseur et Marie-Noëlle Cruysmans.

1. La pollinisation

Comme tout le monde le sait, la pollinisation est une étape essentielle. Mais il existe des exceptions ... et certains fruitiers sont auto fertiles et n'ont pas besoin d'aide pour donner des fruits. Une aubaine pour les personnes ayant, par exemple, un petit jardin ! Voici quelques espèces auto fertiles :

  • Prunier: Mirabelle de Nancy (par ailleurs excellente pollinisatrice) ou l'Altesse simple ou encore la Queen Victoria (le goût peut laisser à désirer).
  • Poirier: Conférence
  • Pommier: James Grieve
  • Cerisier: Early Rivers qui porte des cerises, appelées guignes, à la fin juin.

En ce qui me concerne, par précaution, j'ai acheté un fruitier pollinisateur, à savoir la variété de cerisiers 'Lapin'. J'espère avoir fait le bon choix ! Wait and see ...

2.  Fumure

Il est essentiel d'apporter de la nourriture à nos amis, les arbres. Voici les conseils d'André Chotard

  • Dans un grand trou de plantation (1m³ au mieux) mettez au fond 2 kg de scories potassiques et en surface une belle brouette de fumier. Si nécessaire, optez pour le fumier en granulés déshydratés. A la terre de jardin, ajoutez encore une brouette de compost fait maison ou de type secret vert ou or brun.

Avec ce régime, vous aurez la paix pour deux ou trois ans !

  • Puis chaque année au printemps, ajoutez par arbre 2 kg de Viano à base de sang desséché et d'os moulus ou tout autre composé organique.
  • A l'automne, un engrais complet à base de scories potassiques. Si vous avez une barre à mine, faites plusieurs trous dans le sol autour de la couronne. Sinon, un petit coup de bêche sera impératif pour creuser un trou d'environ 30 cm de profondeur. C'est là que la potasse doit opérer. Votre verger aura enfin trouvé son rythme de croisière!

Entre nous, il y a du boulot !!

3.  Le sol

Une terre argileuse, argilo-limoneuse est recommandée. Sans oublier, qu'un arbre a besoin d'au moins 5 heures d'ensoleillement. Il est apparemment difficile de planter un verger dans un sol sablonneux ou calcaire.

Il est important de souligner que tout le savoir des frères Chotard (fruitiers palissés) a été repris par les Pépinières d'Enghien à Petit-Enghien. Vous trouverez des informations sur leur site internet : www.pepinieredenghien.be. Eux aussi ont des préférences en matière de fruitiers, à savoir ; 'Melrose' en pomme, 'Beurre Superfin' en poire, 'Reine Claude Dorée' en prune, 'Kordia' en cerise et 'Fertile de septembre' en pêcher, ...

Quant à Gwen, elle devait remplacer trois pruniers, au bout du rouleau. J'avais opté pour les prunes 'Reine Claude Crotté' et j'ai lu dans les divers conseils qu'elle était très exigeante au niveau de la pollinisation et très sensible aux maladies. J'ai donc choisi une espèce auto fertile et résistante ; à savoir 'Sainte-Catherine' qui est, selon Pascal Brackelaire, la championne de la résistance et riche en saveurs exquises. Mais ce n'est pas la seule variété qu'il recommande : il pointe parmi les cerisiers : les Bigarreau Van et Tardif de Schneider, les pommiers 'Fraises', la Cwatresse Double et la Reinette Hernault, mais aussi les poires 'Triomphe de Jodoigne' et la 'Reine des Vergers' pour les pêches !

Le credo de Pascal Brackelaire, selon Mary Kenneth, est de : choisir ses variétés, tailler ses fruitiers à bon escient et amender le sol si nécessaire. Et si cela ne suffit pas à protéger vos fruitiers des champignons et des insectes, quelques recettes naturelles viendront à bout de bien des maladies.

Voilà, j'espère avoir pu donner un petit coup de pouce à tous les amateurs de fruitiers !

IMG_6450.JPG

Stand à Lasne. Petit clin d'œil au Papylou dont le nom de famille est François !

A bientôt

Gwen

Commentaires

Il existe tant de variétés locales de fruits, richesse de nos régions, plaisir pour nos palais ...

Écrit par : Adiante | 11/11/2010

Bouhhhhh ! alors les arbres fruitiers je les aime en fleurs, en fruits (mais il ne faut pas qu'il y en ait trop hein) moins en feuilles parterre (quoique depuis que je récupère tout ça pour les mettre dans les massifs ou dans le potager, je me dis qu'elles servent à quelque chose). Côté soins, j'en fais le moins possible. Mais il faut que je taille l'année prochaine ; c'est dingue comme les branches s'abîment d'une année à l'autre.

Écrit par : jardin en valois | 11/11/2010

woah ! quel vent !!!heureusementb qu'il y a le site pour passer un bon moment riche en consels ...j'aimerai avoir des renseignements pour soigner mes arbres ,j'ai eu quelques pommes mais elles étaient pourries et les prunes remplie de vers !!! j'avais mis de la bouillie bordelaise au printemps puis plus rien ,que puis-je faire ? merci

Écrit par : Clabots Maryse | 11/11/2010

woah ! quel vent !!!heureusementb qu'il y a le site pour passer un bon moment riche en consels ...j'aimerai avoir des renseignements pour soigner mes arbres ,j'ai eu quelques pommes mais elles étaient pourries et les prunes remplie de vers !!! j'avais mis de la bouillie bordelaise au printemps puis plus rien ,que puis-je faire ? merci

Écrit par : Clabots Maryse | 11/11/2010

Bonjour !
Bien utile ce billet de Gwenaëlle pour les amateurs de fruitiers.
Je suis à l'intérieur des terres et pourtant ça souffle !
Qu'est-ce que ça doit être chez toi ! Souhaitons surtout qu'il n'y ait pas de dégâts...
Bonne soirée.
Catherine
lespinsnoirs.blogspot.com

Écrit par : catherine | 11/11/2010

@ Maryse : Marc Knaepen a consacré le RDV de Jardins et loisirs du 21.10.2010 aux problèmes de vers dans les prunes. Voici le lien : http://www.rtbf.be/tv/actualite/detail_le-carpocapse-des-prunes?id=3781853
Sur cette page web, vous allez trouver toutes les explications pour combattre de manière écolo les petites bêtes ! J'avais trouvé cela très intéressant car j'ai le même problème à la maison :(

A bientôt

Écrit par : Gwenaëlle | 11/11/2010

Voici un billet très instructif, mais comme tu le sais mon jardin est vraiment trop petit pour des fruitiers. J'avais planté, il y a quelques années 2 fruitiers nains. Le poirier n'a jamais porté de fruits et était malade, le pommier donnait parfois une ou 2 pommes au goût de savon, inmangeables. Ils ont été coupés.
A bientôt

Écrit par : Pat | 11/11/2010

@Pat : tu as vu que j'avais pensé à toi car André Chotard a conseillé qques variétés pour les petits jardins :D

Pour les poiriers, j'ai eu pas mal de probl' aussi !

A très bientôt :DD

Écrit par : Gwenaëlle | 11/11/2010

Et là, on reconnaît "la touche" du prof.
Bonjour Gwen et bisous à toi.
Excellent w-e (malgré ce: Oh, quel temps pourri ...). Hélas je n'ai pas gagné au Win for life.

Écrit par : Marcel et Linda | 13/11/2010

hello bien sympa par ici ,bon dimanche

Écrit par : pat | 14/11/2010

Les commentaires sont fermés.