Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/07/2008

Les hémérocalles

Ah enfin les hémérocalles ! J'en connais qui piaffent d'impatience...

0f14b039c555cca46d8254513c2b62c4.jpgPersonnellement, je ne suis pas une grande collectionneuse, mais quelques exemplaires de ces lys d'un jour au jardin apportent de la couleur et pas mal de charme.  Mais il y a des mordus de cette jolie éphémère (ils se reconnaîtront...).  Une véritable passion est née aux Etats-Unis pour cette plante et c'est là que l'on trouve la crème de la crème en matière de nouveautés.

Un des fleurons de la Pépinière de la Thyle est 'Beacon at dusk'.  Assez spectaculaire, n'est-ce pas ?

Mes visites chez Fish-House et à la Pépinière de la Thyle ont été prolifiques en conseils de culture.  Alors pour les aficionados, voici ce qu'il faut savoir.

L'hémérocalle demande un engrais riche en potasse (type Viano) à épandre au printemps et à l'automne.  Souvent, une hémérocalle qui fleurit peu signifie qu'il y a un mauvais équilibre entre le phosphore et la potasse. 

Quelles parade adopter aux problèmes que l'on peut rencontrer ?  Tout d'abord, si l'on découvre des boutons floraux ratatinés ou crevassés, il s'agit d'une fleur où une mouche est venu pondre et où des larves s'y développent donc.  Il n'y a pas de risque de propagation et on retirera le bouton atteint, tout simplement.

Un problème fréquent lorsqu'une hémérocalle dépérit : les insectes du sol.  Ils aiment cette plante et appliquer un insecticide sol sera la seule façon de s'en débarasser.

L'hémérocalle ne développe pas de maladie cryptogamique.  Seule la rouille peut apparaître.  Afin de l'éviter, on essayera de ne pas trop serrer les plantes et on arrosera le matin plutôt que le soir.

Et maintenant, un peu de gourmandise... car l'hémérocalle se mange ! Et on en a tous goûté chez Thierry De  Ryckel.  Beaucoup de douceur et un parfum léger la caractérise et la déguster lors d'un repas alimentera certainement la conversation ! Comment la servir ?  On en retirera le pistil et les étamines et on la placera en garniture d'une boule de glace ou dans une salade composée.

Quel dilemne ! Choisir entre les fleurs au jardin ou dans son assiette ...

Commentaires

ah merci carzan et celle que tu as choisit est vraiment splendide et merci pour les conseils c'est vrai que je ne leur met jamais d'engrais faudra que j'y pense pour l'année prochaine

Écrit par : caro | 18/07/2008

J'ai goûté aussi, c'est vrai, mais je choisis tout de même le jardin ....hé,hé. Elle est ma-gni-fi-que ton hémérocalle. Il y en avait à Wisley dans les mêmes gammes de tons: tu verras, j'en ferai un post cette semaine. Tout bon WE à toi.

Écrit par : Silène | 19/07/2008

Moi aussi j'ai goûté il y a quelques jours ! Et je dois dire que c'est pas mon truc ! Je préfère les admirer !!! C'était un clin d'oeil pour Caro ! ;-))

Écrit par : Catssy | 19/07/2008

J'avoue ...
C'est pas mal la piqure par ici ...
Et c'est pas fini ... lol
Quand on aime on ne compte pas !!!
La Pépinière de la Thyle en a de TRES BELLES !!!!
Je confirme , les siennes mon fait une Suite de fleurs pour des achats récents , en pots ...
A conseiller !
bon Dimanche
Bis
Vérone

Écrit par : verone | 20/07/2008

Je découvre cette année les hémérocalles trés foncées (une amie jardinière m'en a offert une qui fleurit pour la première fois). La tienne est particulièrement jolie avec son bord clair qui contraste bien. Je n'ai jamais mis d'engrais pensant que ces plantes si faciles se débrouillent toutes seules... il faudra que j'y pense, elles n'en seront que plus belles...au jardin, et seulement exceptionnellement dans l'assiette ;o)

Écrit par : Anne Marie | 21/07/2008

Les commentaires sont fermés.