Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/04/2008

L'histoire des jardins

e157758379b355fd889d3a7a135d9b03.jpgVous êtes-vous déjà demandé comment sont nés les jardins ?  Les principes fondamentaux autour de leur création et pourquoi ces styles différents ?  Un petit tour dans l'histoire nous apporte quelques réponses.

On retrouve des traces attestant de pratiques horticoles dès l'Antiquité.  Cependant, il faut attendre l'époque de Charlemagne au 8ème siècle pour que le jardinage prenne son véritable essor.  En effet, notre empereur à la barbe fleurie établit, via un texte de loi, la liste des légumes, fruits, plantes médicinales et fleurs devant être cultivés dans les jardins impériaux.  Il définit également trois espaces distincts que tout jardin qui se respecte doit contenir :

  • l'hortus ou potager, qui fournira la nourriture pour la population;
  • l'herbularius ou jardin de plantes médicinales afin de cultiver les plantes nécessaires à la fabrication des remèdes;
  • le verger, qui contient des arbres fruitiers et des fleurs pour fleurir les autels des églises.

Le Moyen Age voit l'apparition des jardins d'amour dans les châteaux médiévaux : il s'agit d'espaces végétaux façonnés par l'homme, en contraste avec les forêts de l'époque, où les habitants du château se donnaient rendez-vous en toute intimité.

Avec la Renaissance, les jardins de plaisance voient le jour. Jardins emmurés, plates-bandes de fleurs et plantes médicinales les composent, ainsi qu'un espace de divertissement protégé.  Les plus nantis garnissent leurs jardins de plantes rares et exotiques provenant des voyages vers les Indes. Les jardins italiens (photo en haut) et espagnols en sont un bel exemple.

7ede9710b3b8d5e6f23132667485cf0d.jpgA la fin du 17ème siècle apparaît le jardin formel à la française. On oublie les murs, on parle maintenant d'espace ouvert, où règne la symétrie et les lignes droites. Cette symétrie traduit le désir de l'homme de dominer la nature.  On retrouve cette domination dans la taille des arbustes au cordeau, l'alignement strict des arbres et le dessin des parterres, tout en géométrie.

C'est finalement vers 1730, en Angleterre, que naissent les jardins pittoresques à l'anglaise, qui sont tout le contraire des jardins à la française. Des paysages naturels, des lignes courbes, des arbustes et arbres en bouquets et non plus en lignes, ces jardins sont de véritables écrins de verdure. 

(Source : brochure Parcs, jardins et arbres éditée par Wallonie Tourisme)

 

Commentaires

merci pour cet historique bien intéressant. Dans tous les jardins que tu as cités, ma préférence va au jardin anglais.

Écrit par : Anne Marie | 02/04/2008

Les commentaires sont fermés.