Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/03/2008

Priorité à la taille des rosiers !

b5f0868df5a2ee1bac432a0466342dc4.gifLa pluie met à mal tous nos projets au jardin, mais qu'à cela ne tienne ! Entre deux gouttes, il est quand même possible d'avancer dans les travaux de début de saison car c'est maintenant la période limite pour tailler les rosiers. Un petit résumé de ce qu'il faut savoir...

La taille est importante car elle permet au rosier de fleurir plus longtemps dans la saison et de rajeunir la plante. N'oublions pas que mis à part la taille des tiges, un rosier doit être régulièrement débarrassé de ses fleurs fanées durant l'été afin d'accélérer la venue de nouvelles fleurs.

La règle de base pour la taille est d'éliminer les branches mortes, les branches qui se touchent ou qui sont trop proches l'une de l'autre ainsi que les branches qui poussent vers l'intérieur de la plante afin de garder une belle structure.

Les rosiers remontants doivent être taillés en mars, à l'apparition des pousses.  Par contre les variétés non-remontantes doivent être taillées après la floraison, donc en juillet-août, car la floraison de l'année suivante se fera sur le vieux bois.  Parmi les remontants, on compte les hybrides thé, les floribundas, les moschatas, les grimpants et arbustes remontants ou encore les rosiers anglais David Austin.  Parmi les variétés non-remontantes, on trouvera surtout les rosiers anciens arbustes ou grimpants (attention, certains d'entre eux sont justement remontants, il ne faut donc pas se tromper et bien se renseigner).

On coupera toujours en biais et un centimètre au-dessus d'un oeil qui pointe vers l'extérieur du rosier pour lui donner une belle silhouette. 

En plus d'appliquer la règle de base, d'autres éléments supplémentaires doivent être pris en considération selon les espèces.

Les rosiers hybrides thé et floribundas, souvent utilisés en massifs, seront taillés à 3 ou 5 yeux (mais toujours avec une pousse tournée vers l'extérieur) en ne dépassant pas une cinquantaine de centimètres de hauteur afin de donner un bel aspect à tout le massif.

Les branches des rosiers pleureurs devront être taillées de moitié et dès qu'il y a assez de jeunes branches, les branches les plus anciennes se retailleront à 3 ou 4 yeux.

Les rosiers arbustes, comme les David Austin que j'apprécie tout particulèrement, seront taillés pour garder la moitié de leur hauteur.

Quant aux rosiers grimpants, c'est un peu plus compliqué : il faut garder environ 6 branches principales pour palisser la structure et tailler les branches secondaires à 5 yeux en veillant à ce que les nouvelles pousses tapissent bien la structure.

 Bon, il n'y a plus qu'à s'y mettre, en portant des gants bien sûr, car les épines peuvent occasionner de gros dégâts à nos petites mimines ...

Commentaires

Excellente idée, j'ai des rosiers Leonardo da Vinci, restait à trouver s'ils sont remontants ou non et merci internet, je viens de lire qu'il s'agit d'un rosier buisson remontant (hybride moderne). Vos conseils me seront précieux pour une taille d'ici la fin du mois.

Écrit par : Nadine Schueremans | 12/03/2008

Les commentaires sont fermés.